LHJMQ

«C’est plate, mais...»

Publié | Mis à jour

Ce n’est que partie remise pour Philippe Boucher... À sa première année à titre de directeur général des Voltigeurs de Drummondville, il doit se contenter d’un repêchage virtuel au lieu d’une séance «normale» en personne. 

Boucher est certes déçu de la tournure des événements, mais il ne s’apitoie pas sur son sort. Tout le monde se trouve d’ailleurs dans le même bateau...    

«Ça aurait été agréable d’être avec tous les autres directeurs généraux et les recruteurs à Sherbrooke, de serrer la main aux joueurs choisis, de rencontrer leur famille... C’est plate de vivre ça dans un contexte comme celui-là», a-t-il indiqué à l’émission JiC, jeudi, sur les ondes de TVA Sports. Voyez cette entrevue dans la vidéo ci-dessus.

Boucher sera très actif au premier tour avec trois choix parmi les 21 premiers (12e, 19e et 21e rangs). 

«On espère aller chercher de bons jeunes joueurs qui vont aider notre organisation. On va travailler fort là-dessus d’ici demain!»

Par ailleurs, Boucher est ravi de l’annonce du jour du gouvernement Legault sur la reprise graduelle des sports d’équipe.

«C’est bon signe qu’on laisse maintenant les jeunes faire du sport individuellement ou en équipe», a-t-il dit.