Impact de Montréal

MLS : du soccer dans environ un mois?

Publié | Mis à jour

Les amateurs de sport en général et ceux de soccer en particulier auront de quoi sourire : si tout se passe bien, la MLS pourrait reprendre les matchs dès le début du mois de juillet avec la tenue d’un tournoi à Orlando, en Floride.

C’est ce qu’a avancé notre analyste Vincent Destouches, de concert avec le gardien de l’Impact Evan Bush, jeudi, à «Dave Morissette en direct», quelques heures après qu’une entente eut été conclue entre la ligue et l’Association des joueurs au sujet d’une nouvelle convention collective. 

Ce tournoi, selon ce qu’a appris Vincent, servira «à redémarrer la saison» et sera comme «un feu d'artifice d'entrée de jeu pour permettre à tout le monde de retrouver un peu de temps de jeu».

Il contiendra une phase de groupe d’environ trois matchs, dont les résultats compteront dans la saison régulière 2020. Il y aura ensuite une phase éliminatoire à 16 équipes. Les gagnants mettront sans doute la main sur un prix en argent, a indiqué Bush, en plus d’un montant qui sera remis en leur nom à une œuvre de charité.

«Attendez-vous à ce que ce soit début juillet, peut-être entre le 5 et le 10 juillet, parce que selon les informations qui nous ont été communiqués, à priori, les équipes sont attendues à Orlando autour du 24 juin, au moins celles qui ne peuvent tenir un camp décent à domicile», a indiqué notre analyste.

Ces camps dureraient deux semaines et la compétition débuterait ensuite, «donc à priori, dans un peu plus d'un mois, on devrait avoir du soccer de la MLS à diffuser et c'est un grand plaisir», a souligné Vincent.

Une fois le tournoi terminé, une pause de deux à trois semaines serait observée avant la reprise de la saison régulière 2020. On espère disputer 16 matchs, avec chaque club dans son marché, idéalement. Les éliminatoires pourraient même être repoussées jusqu’à janvier prochain.

Bush soulagé 

Bush, qui représente l’Impact au sein de l’Association des joueurs, a corroboré les informations obtenues par notre collègue.

«Oui, nous serons de retour sur le terrain très bientôt, peut-être même un peu trop vite pour certains joueurs au point de vue physique, et mental aussi, a-t-il admis. C'est une situation unique, qui n'est pas idéale, mais tout le monde y travaille afin de trouver la meilleure façon de procéder. Maintenant, on a un plan clair avec ce tournoi à Orlando, devant nous dans moins d'un mois et nous serons excités à prêts y aller, certainement.»

Évidemment, «il y a beaucoup de choses qui pourraient mal tourner», a averti Bush, tant la situation globale concernant la pandémie de coronavirus demeure instable. Plusieurs questions restent en suspens quant à la santé et la sécurité de toutes les personnes impliquées.

Le gardien a cependant indiqué que «la MLS assure ses arrière autant que possible» à ce chapitre et que plusieurs excellents médecins sont impliqués.

Bush a également révélé que si un joueur devait être testé positif à la COVID-19 durant cette période, «le tournoi se poursuivrait et le joueur serait en quarantaine dans sa chambre pendant deux semaines ».

Enfin, le gardien est également revenu sur la menace de lock-out qui a plané pendant quelques heures, en début de semaine, qui n’a vraiment pas été un moment agréable à traverser pour les joueurs.

«Heureusement, la ligue et les propriétaires sont revenus avec une offre différente environ 36 heures plus tard et c'était quelque chose sur quoi on pouvait s'entendre», a-t-il mentionné.

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.