LNH

LNH: une formule intéressante, mais...

Publié | Mis à jour

Michel Therrien n’aime pas particulièrement le format choisi pour les séries, mais il comprend très bien les raisons derrière cette décision de la Ligue nationale de hockey. 

«La formule parfaite n’existe pas. Tout le monde doit accepter de s’adapter à ce format à 24 équipes. En tant que compétiteur, j’aurais préféré que 16 équipes y participent au lieu de 24, mais je comprends le fait qu’avoir plus d’équipes en séries permet de rejoindre plus de marchés, ce qui va aider à la situation financière de la ligue. Je comprends donc très bien cette décision», a-t-il affirmé à l’émission JiC, mardi, sur les ondes de TVA Sports. Voyez cette entrevue dans la vidéo ci-dessus.   

L’important pour lui, c’est que les Flyers soient dans le portrait. Comme les représentants de Philadelphie occupaient la deuxième place dans la section Métropolitaine au moment de l’interruption de la saison, le 12 mars, ils participeront à un tournoi à la ronde avec les Bruins, le Lightning et les Capitals avec l’objectif d’améliorer leur sort en vue du tour suivant. 

«Avec la qualité de ces équipes, ça va nous remettre dans le bain assez vite!», a lancé Therrien, qui qualifie cette formule d’«intéressante».

L’entraîneur adjoint des Flyers voit d’ailleurs cette chance avec optimisme. 

«On est tous heureux de pouvoir continuer ce qu’on a commencé à Philadelphie. C’est un nouveau défi excitant. Côté préparation, ça ne m’inquiète pas. Notre équipe va être prête. On a juste hâte de savoir à quelle date exactement le camp d’entraînement commencera. On a déjà des plans en tête.»

 Comme le temps arrange souvent bien les choses, le congé forcé a permis à deux joueurs des Flyers de retrouver la santé : l’attaquant James van Riemsdyk et le défenseur Philippe Myers.

«Normalement, "JVR" et Myers auraient probablement raté le début des séries éliminatoires, mais ils sont en parfaite santé maintenant. C’est cependant la même chose pour la plupart des équipes.»