Crédit : AFP

Baseball - MLB

Une saison 2020 à l’eau dans le baseball majeur?

Publié | Mis à jour

Certains propriétaires du baseball majeur seraient prêts à renoncer à la saison 2020, jugeant qu'une telle option s'avérerait moins coûteuse pour eux.

D’après le réseau ESPN, les gens d’affaires en question considèrent cette avenue afin de réduire la rémunération aux joueurs. Ils croient que la tenue d’une campagne écourtée sans partisans dans les gradins sera plus onéreuse. En revanche, une résiliation complète du calendrier régulier pourrait avoir des conséquences désastreuses pour les ligues majeures au moment où les autres circuits de sport professionnel sont plus avancés dans leurs démarches menant à un éventuel retour en action. 

Le fossé entre les parties patronale et syndicale semble profond. Toujours selon ESPN, l’Association des joueurs a soumis une contre-offre comprenant la présentation de 114 matchs pour chaque formation aux dirigeants de la ligue et prévoyant une fin de calendrier régulier le 31 octobre; au départ, les propriétaires avaient proposé 82 parties par club.

Toutefois, le réseau MLB Network a rapporté qu’il n’y a aucune chance d’en venir à une entente d’ici lundi, l’échéance fixée initialement pour régler le litige, d’après le site The Athletic. En revanche, MLB Network a ajouté qu’un accord conclu entre les 5 et 9 juin pourrait permettre aux joueurs d’amorcer la saison autour du 4 juillet.

Le syndicat s’était déjà exprimé défavorablement à l’idée d’un partage des revenus à 50 %, car il voit le tout comme un plafond salarial déguisé.

Du côté des propriétaires, certains ont commencé à réduire les dépenses. Les Pirates de Pittsburgh ont suspendu leurs versements au régime de retraite de leurs membres du personnel, tandis que les Athletics d’Oakland ont avisé leurs joueurs des circuits mineurs qu’ils n’auront plus droit à leur paie hebdomadaire de 400 $ à partir de juin.