Crédit : Dominic Chan / Agence QMI

LHJMQ

Lafrenière en Europe cet automne?

Publié | Mis à jour

Si la saison 2020-2021 de la Ligue nationale de hockey débute bel et bien en janvier, comme le scénario actuel le propose, l’attaquant Alexis Lafrenière pourrait être tenté de commencer sa saison en Europe, selon TSN.

Son agente, Émilie Castonguay, n’a pas voulu commenter ces informations vendredi lorsque jointe par Le Journal de Québec. Il a toutefois été permis d’apprendre que la firme Momentum Hockey évalue effectivement toutes les options pour Lafrenière afin qu’il puisse jouer au hockey à partir de l’automne.  

Mais tout ça demeure hypothétique.

Premièrement, on ne sait toujours pas si les activités de la Ligue canadienne, dont fait partie la LHJMQ, vont reprendre à l’automne. Techniquement, Lafrenière pourrait retourner à Rimouski pour débuter l’année avant de se joindre à l’équipe de la LNH qui le sélectionnera.

Sinon, il semble que certaines ligues européennes aient l’intention d’ouvrir leur saison en septembre ou en octobre, ce qui pourrait permettre à l’ailier gauche de 18 ans d’évoluer dans une ligue professionnelle, contre des hommes, avant de faire le saut dans la LNH.

La Suède aussi envisagée 

Ce n’est pas la première fois qu’on entend dire que le clan Lafrenière regarde vers l’autre côté de l’Atlantique. En février 2019, le quotidien suisse Le Matin avait révélé que le jeune prodige québécois avait étudié la ossibilité de disputer la saison 2019-2020, celle de son repêchage, en Europe, comme l’avait fait Auston Matthews en 2015-2016. L’Américain avait joué avec les Lions de Zurich avant de devenir le premier choix au total du repêchage de la même année.

En plus de la Suisse, la Suède avait aussi été envisagée par Lafrenière et ses conseillers.

«Il y a effectivement eu communications avec certains clubs en Europe dans les derniers mois. Dans le cas d’un joueur comme Alexis, il est important d’analyser toutes les options qui s’offrent à lui afin de s’assurer que la direction choisie soit la meilleure pour sa carrière autant à court terme qu’à long terme. 

«Après mûre réflexion et l’analyse de la situation avec Alexis ainsi que sa famille, la décision a été unanime de poursuivre son stage junior dans l’organisation de l’Océanic de Rimouski pour la saison 2019-2020», avait alors mentionné l’agence Momentum Hockeypar voie de communiqué.