Canadiens de Montréal

Séries contre repêchage: Marc Bergevin se considère chanceux

Publié | Mis à jour

Alors que plusieurs partisans sont déçus de voir diminuer les chances du Canadien de Montréal d’obtenir un excellent choix lors du prochain repêchage, Marc Bergevin se trouve plutôt chanceux.

En vertu du format éliminatoire à 24 équipes adopté par la Ligue nationale de hockey (LNH), le Tricolore aura la chance de batailler pour la coupe Stanley, si le circuit Bettman est en mesure de reprendre ses activités. Cela signifie également que la Sainte-Flanelle n’a pratiquement plus aucune chance de sélectionner l’un des trois meilleurs espoirs au prochain encan du circuit Bettman.

Renaud Lavoie a fait de cette question le sujet de sa chronique, vendredi, à «JiC». C'est à voir en vidéo principale.

«En ce qui nous concerne, cela donne à nos jeunes joueurs la possibilité de jouer des matchs significatifs, a exprimé le DG du CH lors d’un entretien avec le réseau Sportsnet, vendredi. Je sais que le tirage au sort a un peu changé pour nous, mais au final, pourquoi jouons-nous? Pour un meilleur choix de repêchage ou pour avoir une chance de gagner la coupe Stanley et de participer aux séries éliminatoires?»

«Donc, je crois que nous avons eu de la chance que cela se soit passé comme ça», a ajouté l’homme dont la formation est classée au 12e échelon dans l’Association de l’Est.

Maintenant que le sort à court terme de son équipe est décidé, Bergevin veut que ses effectifs se concentrent sur une seule chose.

«Tout ce à quoi je veux que mes joueurs et mes entraîneurs pensent, c’est à battre les Penguins de Pittsburgh. Je ne me soucie de rien d’autre», a clamé le dirigeant.