Crédit : Photo d'archives, AFP

NFL

NFL: les arbitres auront l'aide des reprises vidéo

Stéphane Cadorette | Journal de Québec

Publié | Mis à jour

Trop souvent, les arbitres de la NFL se retrouvent au centre de l’attention pour les mauvaises raisons. La ligue a franchi un pas afin d’éliminer le plus possible les erreurs de jugement qui surviennent sur le terrain et qui influencent le résultat des matchs, lors de son assemblée des propriétaires, jeudi.

La rencontre, qui s’est tenue de manière virtuelle, visait à évaluer quelques propositions de changements de règlements. Parmi les modifications les plus importantes, celle qui amènera les officiels attitrés aux reprises à communiquer avec les arbitres sur le terrain se veut la plus importante.

• À LIRE AUSSI | La NFL remise (encore) l'alternative au botté court

• À LIRE AUSSI | Les Chiefs veulent régler le dossier Mahomes

Ce changement n’est tout de même pas permanent, pour l’instant, puisqu’il sera d’abord étudié lors des matchs préparatoires, en août, si le calendrier des activités se met en branle comme prévu. Advenant le cas où le changement s’avérerait un succès, il pourrait être implémenté à la saison régulière dès l’automne.

Les officiels aux reprises, qui bénéficient de l’équipement technologique à la fine pointe sur la galerie de presse, auront le loisir de communiquer avec les arbitres sur le terrain après un jeu lorsqu’une infraction évidente n’aura pas été appelée ou qu’une erreur de jugement aura été commise. 

Les arbitres sur le terrain pourront demander à parler aux officiels aux reprises lors de conférences ou jusqu’à ce qu’il reste 25 secondes avant de remettre le ballon en jeu.

Cette mesure permettra d’enrayer des erreurs flagrantes d’arbitrage.

Parmi les autres changements adoptés, la reprise vidéo sera désormais automatique pour tous les touchés et pour toutes les situations de revirements.

Encore des bottés courts

Par ailleurs, il semblait y avoir un certain momentum pour mettre fin aux bottés courts, qui surviennent souvent en fin de match lorsqu’une équipe a besoin d’une ultime tentative pour marquer des points avec peu de temps au tableau.

Un faible taux de réussite de seulement 10,7% semblait indiquer que ce jeu est devenu obsolète, et les amateurs réclamaient une façon plus excitante pour permettre aux équipes en déficit de conserver le ballon.

Or, la proposition sur la table, qui devait permettre à une équipe de tenter de convertir un quatrième essai et 15 verges à sa propre ligne de 25 pour garder le contrôle du ballon, n’a finalement pas été approuvée. Les propriétaires sont divisés, avec 16 votes pour et 16 contre. Il aurait fallu au moins 24 votes pour aller de l’avant.

C’est la première fois cependant que cette proposition rejoint autant de propriétaires, et ce n’est peut-être que partie remise pour l’an prochain.

Retour au travail?

Quant à savoir à quel moment les activités de la ligue reprendront, le commissaire Roger Goodell a laissé entendre que la saison morte «virtuelle» se poursuivrait jusque vers la fin de juin, mais que les entraîneurs pourraient potentiellement renouer avec les installations des équipes dès la semaine prochaine.

«En partenariat avec l’Association des joueurs, nous continuons de nous préparer au retour et apporterons des ajustements au besoin», a-t-il dit.

Habituellement, les joueurs se présentent à des mini-camps en juin, et les camps d’entraînement débutent à la fin juillet, mais rien n’est encore confirmé.

«Trouver une façon pour que les joueurs puissent retourner au travail en toute sécurité est notre plus grande priorité», a assuré Goodell.

La NFL a d’autre part approuvé une prolongation de contrat avec l’entreprise de jeux vidéo EA Sports afin de poursuivre la production des populaires jeux Madden jusqu’en 2026. Une entente qui ajoutera 1 milliard dans les coffres de la ligue et 600 millions dans les poches des joueurs.