Football universitaire RSEQ

La RSEQ envisage l’annulation de la saison de football

TVA Sports

Publié | Mis à jour

Des cours universitaires à distance? Possible.

Des matchs de football universitaire à distance? Impossible.

Le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) envisage tous les scénarios en vue de saison 2020 de football universitaire et l’annulation complète de la campagne, incluant donc ces matchs de haute intensité entre ces rivaux que sont les Carabins de l’Université de Montréal et le Rouge et Or de l’Université Laval.

• À LIRE AUSSI | Marc-Antoine Dequoy est concentré sur les Packers

• À LIRE AUSSI | «Il faut changer la mentalité» - Danny Maciocia

La distanciation physique s’avère le principal obstacle se dressant devant la tenue d’une saison de football, mais aussi de plusieurs autres disciplines universitaires. Le RSEQ se dit pour le moment dans le flou quant à ce qui adviendra lors de la rentrée, mais veut réagir le plus prestement possible quand la Santé publique donnera le feu vert à la reprise du sport collectif.

«Nous suivons comme tout le monde l’évolution [de la situation], a avoué le président et directeur général du RSEQ, Gustave Roel, en entrevue à l’émission JiC sur les ondes de TVA Sports, jeudi. On n’a pas d’information très précise. On sait qu’il y a une réouverture graduelle qui s’en vient. Différents facteurs viendront moduler la capacité d’avoir ou non une saison. Il y a entre autres la distanciation de deux mètres.»

«C’est très difficile de faire du football et de garder la distance de deux mètres. C’est vrai pour beaucoup de disciplines sportives au Québec. Cet élément sera très important pour savoir quand on pourra débuter notre saison», a dit le PDG du RSEQ.

Un des autres facteurs limitants dont parle Gustave Roel est le déplacement entre régions. Outre à Montréal, domicile des Carabins, mais aussi des Stingers de l’Université Concordia et de l’équipe de l’Université McGill, ainsi qu’à Québec, où joue le Rouge et Or, les formations doivent se déplacer à Sherbrooke, domicile du Vert et Or.

«On sait que les premières activités seront très locales ou régionales avant qu’on pense à avoir quelque chose de provincial. On prépare tous les scénarios, les pires comme les plus beaux. Ça pourrait aller jusqu’à l’annulation pure et simple», a résumé Roel.

Avant la mise sur pause du Québec, à la mi-mars, l’organisation du match de la coupe Vanier 2020 n’avait encore été attribuée à aucune université. Ainsi, même au niveau canadien, auprès d’USports, le RSEQ demeure dans l’inconnu.