Canadiens de Montréal

Les séries sans Max Domi?

Publié | Mis à jour

Même si le Canadien de Montréal risque de perdre toutes ses chances d’obtenir le premier choix au prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey, le directeur général Marc Bergevin s’est dit très heureux d’obtenir une opportunité de participer aux séries éliminatoires.    

Bergevin a même avancé qu’il croyait aux chances de son équipe de vaincre les Penguins de Pittsburgh lors d’une courte série qualificative.        

«Le but [dans la LNH] est de faire les séries, a dit Bergevin lors d’une vidéoconférence, mercredi. On est chanceux de faire les séries avec le scénario en place et on va essayer de se rendre le plus loin possible. Nous avons une chance de prouver quelque chose qu’on n’avait pas auparavant, si les séries ont lieu.»    

«Je suis sûr que si nous jouons contre Pittsburgh, nous avons des chances de les battre, a-t-il dit, indiquant du même souffle que Carey Price pouvait faire la différence. Ça se joue sur la glace, pas sur le papier.»    

Sans Domi?    

Bergevin a par ailleurs indiqué qu’il n’allait pas mettre ses joueurs en danger lors des éliminatoires. Il faisait notamment allusion à Max Domi, qui souffre de diabète, une maladie considérée comme un facteur de risque face à la COVID-19.    

Ainsi, le Tricolore pourrait être privé de son attaquant.    

«Premièrement, je suis convaincu que la LNH et le Canadien ne mettront jamais Domi dans une situation qui va l’exposer à la maladie à court et à long terme. Alors, si les médecins disent que Max Domi est en danger, jamais il ne participera aux éliminatoires. Je ne mettrai jamais, jamais, jamais la santé des joueurs en danger.»    

Bergevin a également indiqué qu’il n’utilisera pas ces rencontres éliminatoires pour favoriser le développement des jeunes joueurs et que la meilleure équipe sera sur la glace. Ce sera toutefois l’entraîneur-chef Claude Julien qui aura le dernier mot.    

Il a également expliqué qu’aucune décision finale n’a été prise par la LNH et l’Association des joueurs à propos des espoirs qui ont accepté des contrats depuis que le circuit a interrompu ses activités le 12 mars. Ainsi, il ne ferme pas la porte à la présence d’Alexander Romanov sur la glace.    

«Il n’y a aucune décision finale au sujet de Romanov. C’est encore incertain. On aimerait qu’il participe au retour, mais c’est délicat. La LNH et l’Association décideront. J’espère avoir une réponse le plus tôt possible.»    

Jesperi Kotkaniemi, qui est actuellement en Finlande, pourrait pour sa part rater les éliminatoires, puisqu’il n’est pas certain qu’il sera complètement remis au retour.