Impact de Montréal

«Être entraîné par Thierry Henry est extrêmement motivant»

Publié | Mis à jour

L’Impact de Montréal a récemment obtenu la bénédiction de la Santé publique pour reprendre l’entraînement, et ce n’est certainement pas Clément Bayiha qui s’en plaindra.  

En entrevue à «Dave Morissette en direct», mercredi, l’habile défenseur a avoué que le retour de l’équipe au Centre Nutrilait, après plusieurs semaines de confinement, lui avait procuré beaucoup de joie.  

Voyez l'entrevue intégrale dans la vidéo ci-dessus.   

«C’était bien de retrouver le terrain, le gazon naturel. Le fait d’enfin toucher au ballon a également été très agréable.» 

En sécurité  

Évidemment, ce retour à l’entraînement ne se fait pas sans d’importantes mesures sanitaires imposées au club de l’Impact de Montréal.  

À ce sujet, tous les joueurs doivent notamment arborer le masque lorsqu’ils ne sont pas sur le terrain. Ils doivent également respecter la fameuse distanciation sociale de deux mètres, si souvent recommandée lors des points de presse quotidiens du gouvernement du Québec.  

Questionné à savoir s’il se sentait en sécurité au Centre Nutrilait, Bayiha a répondu par l’affirmative.  

«Oui, totalement. Je ne trouve pas que ces mesures sont encombrantes. On enlève le masque lorsque l’on s’entraîne. On finit par s’habituer.» 

L'immense impact de Thierry Henry  

Lorsqu’on lui demande à quoi a bien pu ressembler son confinement, on comprend rapidement pourquoi Bayiha avait si hâte de refouler le terrain.  

«Mon confinement a été très traditionnel. Vélo, course extérieure et j’ai suivi le programme que notre préparateur physique nous avait concocté. La course m’a vraiment permis de demeurer en forme.» 

Le jeune défenseur avoue que cette période, où tous les joueurs ont dus être confinés, a été plus facile à vivre grâce à l’entraîneur Thierry Henry.  

«Il nous motivait, nous disait de garder la tête haute. Il nous rappelait que nous allions passer à travers tout ça.» 

De façon tout à fait logique, il est beaucoup plus facile de boire les paroles de quelqu’un que l’on porte en haute estime. Et Bayiha, justement respecte son pilote au plus haut point.  

«Quand j’ai su que Thierry Henry allait être notre entraîneur, j’ai tout de suite regardé plein de vidéos de lui en action! Quand j’étais en France, Thierry était vraiment perçu comme une légende. Son intelligence du jeu est phénoménale. Être entraîné par lui est extrêmement motivant.» 

À quand la reprise? 

S’il n’a aucune idée de moment où les activités régulières reprendront dans la MLS, Bayiha avoue que tous les joueurs ont bien hâte de revoir de l’action dans le cadre d’un match.  

«Tout le monde a bien hâte de reprendre comme avant. Cependant, il faut que tout soit fait dans les meilleures dispositions pour assurer la sécurité de tous. Je ne suis pas trop inquiet à ce sujet.»