Baseball - MLB

MLB: un premier pas encourageant

Publié | Mis à jour

L’équipe convoitée par le groupe de gens d’affaires dirigés par Stephen Bronfman pour une garde partagée avec Montréal, les Rays de Tampa Bay, a été parmi les premières à reprendre l’entraînement dans le baseball majeur, lundi.  

Ainsi, au moins une douzaine de joueurs ont mis les pieds sur le terrain du Tropicana Field pour cette activité à laquelle ils pouvaient participer sur une base volontaire.     

Sous les yeux du gérant Kevin Cash, qui a vu le tout comme un pas dans la bonne direction, les porte-couleurs du club ont dû se présenter en duo sur la surface de jeu, tout en demeurant éloignés de la cage des frappeurs, du vestiaire et du gymnase.  

À leur arrivée sur les lieux, leur température corporelle a été prise. Ils devaient porter un masque à l’intérieur du stade, mais ont pu l’enlever au moment d’effectuer leurs exercices. Ces derniers étaient plutôt limités, puisque les joueurs pouvaient seulement réaliser des attrapés, courir et soulever des poids ayant été amenés sur place.  

«Je pense qu’avec les circonstances actuelles, ils étaient surtout enthousiastes de revenir et de faire quelque chose d’habituel. C’était bien de voir des sourires», a déclaré Cash au site MLB.com.  

«Aujourd’hui (lundi) fut un pas dans la bonne direction, a ajouté le voltigeur Austin Meadows. On a pu se retrouver sur le terrain. Nous voulions suivre une routine. Nous sommes pratiquement au mois de juin et il n’y a rien d’habituel. Aller au Tropicana Field montre qu’on s’en va dans le bon sens et espérons qu’il y aura du nouveau bientôt.»  

Reprendre la forme  

Outre Meadows, Willy Adames, Manuel Margot, Diego Castillo, Yonny Chirinos, Jose Alvarado, Michael Perez, Jose Martinez, Ryan Yarbrough, Brendan McKay et Nick Anderson étaient au nombre des baseballeurs présents.  

«Ce qu’on fait, c’est pas mal d’échauffement, surtout de la course et des relais. Je crois que c’est tout ce qu’il nous faut maintenant, vu ce qui se passe», a précisé Meadows.  

Après l’interruption des camps préparatoires à cause du coronavirus en mars, les Rays sont demeurés dans la région de Tampa, eux qui s’entraînaient à Port Charlotte.