Blue Jays - MLB

Un ancien Québécois de l’organisation des Blue Jays succombe à la COVID-19

Publié | Mis à jour

Le Québécois Timothy Kuziomko, qui a disputé 76 matchs dans les mineures avec l’organisation des Blue Jays de Toronto, est décédé de la COVID-19 le 4 mai à l’âge de 57 ans.

Selon ce qu’a révélé le quotidien «Toronto Star», dimanche, Kuziomko est en effet la seule victime d’une éclosion de 24 cas dans une usine de Saputo, à Vaughan, en Ontario.

L’un des amis proches de Kuziomko a d’ailleurs apporté de la nourriture à celui-ci lorsqu'il était malade.

«Quand j'ai vu Tim quand il a répondu à la porte, il était faible, a raconté Claudio Piroli au "Toronto Star". Je lui ai demandé s'il voulait que j'appelle une ambulance. Il a dit: "non, ne t'en fais pas. Je vais manger." Je lui ai dit qu'il devrait aller se faire tester pour voir ce qui ne va pas, même si ce n'est pas la COVID-19. Il a dit qu'il n'y est pas allé parce qu'il n'avait pas de carte [d’assurance maladie]. Non, il n'avait pas de carte.»

En deux saisons avec les Blue Jays de Medecine Hat au niveau avancé des recrues, en 1982 et 1983, Kuziomko a maintenu une moyenne au bâton de ,211. Il a produit 13 points et croisé le marbre à 16 reprises. Il a aidé l’équipe à remporter le championnat de la Pionner League en 1982.

Libéré après deux campagnes, Kuziomko a ensuite fait une croix sur le baseball professionnel. Il a en effet refusé un essai avec les Expos, mais il n’a pas accroché ses crampons pour autant. Le journal torontois a évoqué sa présence au sein de la Ligue de baseball senior de Dorval, au sein de laquelle il a maintenu une moyenne au bâton de ,520 en 1992.