LHJMQ

«C’est plate que ça se soit terminé comme ça»

Publié | Mis à jour

La carrière junior de l’attaquant des Saguenéens de Chicoutimi Rafaël Harvey-Pinard ne s’est pas terminée comme il le souhaitait. Toutefois, l’athlète de 21 ans a de beaux souvenirs à se remémorer et surtout, un grand défi qui l’attend.  

En effet, Harvey-Pinard pourra toujours se targuer d’avoir pu soulever la coupe Memorial, alors que lui et ses Huskies de Rouyn-Noranda avaient remporter les grands honneurs en 2019, en défaisant les Mooseheads d'Halifax en finale.  

La chaîne TVA Sports diffusera cette finale, dimanche dès 20h00, ainsi que le documentaire «Mémoires d’une saison», dès 22h30.   

«J’attends ce moment depuis longtemps. Dans la dernière année, j’ai eu la chance de la réécouter deux ou trois fois, mais ce sont toujours des frissons qui passent dans le corps quand on le réécoute», a souligné Harvey-Pinard, dimanche, lors de l’émission Salut Bonjour Weekend sur les ondes de TVA.  

Ainsi, les Huskies mettaient fin de la meilleure des façons à une saison exceptionnelle lors de laquelle, ils avaient réussi une séquence incroyable de 25 victoires consécutives.  

«On en a parlé beaucoup, mais (c’était) la chimie de l’équipe, a confié l’attaquant quant à la recette magique de la formation. Tout le monde s’entendait super bien. Tout le monde était prêt à accepter son rôle pour les succès de l’équipe.»  

Mais en 2020, l’histoire a été différente.   

Harvey-Pinard a été échangé aux Saguenéens de Chicoutimi, une équipe qui avait tous les outils pour triompher. Mais la pandémie de coronavirus a forcé la main aux dirigeants de la LHJMQ de mettre un terme à la saison et, du même coup, à la carrière junior de plusieurs joueurs, dont Harvey-Pinard.  

«Je suis encore déçu, a indiqué le jeune homme. Juste avant que la saison ne soit annulée, on jouait vraiment du bon hockey et on était vraiment confiants à l’approche des séries. C’est plate que ça se soit terminé comme ça, ma carrière (junior). Mais en ce moment, il y a des choses plus importantes. La santé est plus importante que le hockey.»  

Ainsi, le joueur qui a été repêché en 2019 par les Canadiens de Montréal met toutes ses énergies à son entraînement pour tenter de se tailler un poste avec le Rocket de Laval.  

«C’est un gros défi, a avoué le natif de Jonquière. J’attends d’ailleurs des nouvelles. Je m’entraîne fort tous les jours pour essayer de jouer pour le Rocket de Laval l’année prochaine. On ne sait pas quand ça va recommencer, mais une chose est certaine, je vais être prêt à 100 %.»  

À voir dans la vidéo ci-dessus.