Louis Jean

«J'en suis venu à réaliser qu'il y a plus que le hockey dans la vie»

«J'en suis venu à réaliser qu'il y a plus que le hockey dans la vie»

Louis Jean

Publié 22 mai
Mis à jour 22 mai

L’ex-hockeyeur Angelo Esposito aurait aimé jouer dans la Ligue nationale. Il n’y est pas parvenu, mais après un parcours néanmoins intéressant dans le hockey, le Québécois vit présentement un après-carrière qui semble pleinement le satisfaire. 

«Je suis content des choses que j'ai faites dans ma carrière, il y a aussi de la déception, mais j'en suis venu à réaliser qu'il y a plus que le hockey dans la vie», m’a-t-il avoué.   

Le Montréalais, qui a maintenant 31 ans, est désormais un homme d’affaires qui se spécialise dans l’immobilier. Esposito est aussi passionné par la politique et espère bien se faire élire, un jour, sous la bannière du Parti conservateur. 

Il garde aussi un pied dans le hockey, cette passion qui ne le quittera jamais. Il travaille notamment avec son ancienne agence auprès de jeunes joueurs comme l’espoir québécois Hendrix Lapierre, des Saguenéens de Chicoutimi. 

«C'est le "fun" de travailler avec des jeunes qui sont en train de faire la transition des amateurs aux professionnels», a-t-il indiqué, ajoutant qu’il les aide autant sur la patinoire qu’à l’extérieur. 

Esposito est aussi revenu sur sa carrière en général durant la discussion, évoquant notamment quelques-uns des entraîneurs marquants qu’il a eus, comme Pat Quinn, Pascal Vincent ou Joël Bouchard. 

«Patrick Roy a été vraiment top», a-t-il admis. 

L’ancien choix de premier tour des Penguins est également revenu sur quelques moments plus sombres, dont celui qui l’a amené à arrêter sa carrière pour se concentrer sur d’autres objectifs. 

Voyez l’entretien complet dans la vidéo ci-dessus!