Penguins c. Canadiens

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Renaud Lavoie

La sécurité avant tout

La sécurité avant tout

Renaud Lavoie

Publié 21 mai
Mis à jour 21 mai

Maintenant qu’on en sait un peu plus sur la formule des séries proposée par le comité de retour au jeu (formé de joueurs et de dirigeants) de la LNH, il faudra maintenant rassurer tout le monde.

C’est pourquoi les dirigeants de la LNH et de l’Association des joueurs (AJLNH) se pencheront au cours des prochains jours sur le protocole qui devra être appliqué pour que tout le monde soit en sécurité lorsque les activités reprendront.

Selon une source à l’AJLNH, ce dossier sera plus long à régler que la formule des séries, parce qu’il ne peut y avoir de zones grises et tout doit être respecté à la lettre pour s’assurer que les joueurs et dirigeants seront en sécurité et qu’ils ne craignent pas pour leur santé.

Une question importante

Une question m’a été soulevée concernant certaines inquiétudes que quelques joueurs pourraient avoir. Par exemple, si un joueur décide de ne pas jouer cet été par crainte pour sa santé, pourra-t-il le faire ?

La vraie réponse, à l’heure actuelle, c’est que ce point n’a pas encore été abordé, mais un haut dirigeant de la LNH m’a indiqué sous le couvert de l’anonymat que si un joueur voulait demeurer à la maison, parce qu’il est anxieux ou parce qu’il souffre de certaines maladies qui fait en sorte qu’il est plus à risque, il pourra le faire. 

Il ne sera pas suspendu par la ligue et son équipe ne perdra pas non plus une place sur sa formation qui devrait être de trente joueurs.

La même source ne s’attend toutefois pas à ce que beaucoup de joueurs décident de demeurer à la maison cet été.

Pour ce qui est de la saison prochaine, la ligue reviendra aux mêmes règles. Si un joueur refuse de jouer, il sera suspendu.