SPO-BBO-BBA-BBN-CHICAGO-WHITE-SOX-V-OAKLAND-ATHLETICS

Crédit : AFP

Baseball - MLB

Retard de paiement pour les Athletics d’Oakland

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Si la présente pandémie de coronavirus affecte nécessairement les clubs sportifs professionnels situés dans les petits marchés, les Athletics d’Oakland, au baseball majeur, représentent un bel exemple, eux qui accusent un retard de paiement pour la location de leur domicile.

Le quotidien californien «Mercury News» a effectivement rapporté, mercredi, que les A’s n’ont pas été en mesure de verser les 1,2 million $ qu’ils devaient, le 1er avril, aux gestionnaires du O.Co Coliseum.

La situation demeure toutefois litigieuse, car une clause du contrat, selon les Athletics, stipule qu’une «force majeure» pourrait permettre à l’équipe de ne pas respecter l’entente.

Or, Henry Gardner, qui gère l’agence Coliseum Authority de façon intérimaire, s’attend néanmoins à un paiement de la part de l’équipe du baseball majeur, tôt ou tard.

«Ils ont dit ne pas avoir la capacité de payer parce qu’ils n’ont pas utilisé le O.Co Coliseum et qu’ils n’ont donc pas été en mesure de générer des revenus», a informé Gardner.

Les A’s, qui planifient la construction d’un nouveau stade, pourraient tenter de négocier à la baisse la location annuelle en raison de la présente pandémie. Gardner mentionne pour sa part que l’annulation pure et simple de la location n’est pas une option, peu importe la suite des événements.

Puisque le baseball majeur étudie la possibilité de reprendre ses activités en juillet, les A’s pourraient bientôt avoir besoin de leur domicile. D’ici là, ils devront toutefois payer leurs dettes ou s’entendre sur les subtilités du contrat actuel.