MATCH-CANADIENS-RED-WINGS

Crédit : Dominick Gravel/Agence QMI

Repêchage 2020 de la LNH

Jonathan Bernier attend Alexis Lafrenière à Detroit

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le gardien des Red Wings de Detroit Jonathan Bernier sait bien qu’il pourrait évoluer au sein de la même équipe qu’Alexis Lafrenière en 2020-2021 et si tel est le cas, il pourra parler à ses coéquipiers de l’immense talent de l’attaquant. 

En vertu de la pire fiche de la Ligue nationale de hockey à l’arrêt de la saison, les Wings auront les plus fortes probabilités de choisir au premier rang, à moins d’un revirement spectaculaire et inattendu.   

Gagner la loterie leur vaudrait l’occasion de sélectionner Lafrenière, pressenti par la quasi-totalité des observateurs pour être nommé en premier. C’est le genre d’athlète capable de relancer une concession comme celle des Wings. Ayant un contrat valide jusqu’à la fin de la prochaine campagne, Bernier serait très heureux de côtoyer le jeune espoir quotidiennement. 

«Je m’entraîne avec lui depuis 5-6 ans, donc ça fait un bout de temps qu’il est sous mon radar, a commenté le gardien au réseau TSN récemment. Vous pouvez voir à quel point il est spécial. C’est un excellent jeune joueur qui travaille fort et qui est passionné. Il est vraiment dévoué au hockey et il peut changer le visage d’une équipe.» 

D’ailleurs, autrement que par sa récolte de 112 points en 52 matchs avec l’Océanic de Rimouski dans la LHJMQ durant la dernière campagne, Lafrenière impressionne Bernier par sa maturité et son éthique de travail malgré ses 18 ans. 

«Il est au gymnase tous les jours et s’efforce pour devenir meilleur, car c’est ce qu’il veut, a-t-il ajouté. Il fait du temps supplémentaire sur la glace, plus que la plupart des gars. Pour moi, c’est ici qu’on constate qu’il aime réellement ce qu’il fait.» 

Filière québécoise? 

Au Michigan, le jeune prodige pourrait jouer dans la même équipe qu’Anthony Mantha, un autre athlète de la Belle Province sur qui les Wings comptent pour se remettre sur la bonne voie. Bernier a aussi eu de bons mots à l’égard de l’auteur de 16 buts en 43 matchs cette saison. 

«Malheureusement, il a subi des blessures et nous l’avons sûrement manqué. Il est un morceau important de notre club et un excellent marqueur, a-t-il déclaré. Je ne devrais pas nécessairement faire la comparaison, mais il est un peu comme (Alexander) Ovechkin quand il se place au bon endroit pour décocher un tir sur réception en avantage numérique.» 

«Lorsqu’il était en uniforme, je sentais que nous misions sur deux bonnes unités d’attaque massive. Nous avons de bons tireurs et tout ce que vous souhaitez, c’est de leur refiler la rondelle. Anthony est un joueur formidable. Il a le gabarit requis, il a tout», a-t-il poursuivi au sujet de son comparse de 6 pi et 5 po.