Terrain de golf

Crédit : Photo Chantal Poirier

Golf

Golf: un départ attendu

Publié | Mis à jour

Les fanions sont plantés et flottent au vent. Les multiples affiches d’avertissement sont épinglées partout dans les clubs. Les stations de désinfection sont installées. C’est aujourd’hui que s’amorce une saison de golf plutôt particulière partout au Québec.

En cette ère pandémique, les amateurs de la petite balle blanche doivent respecter une flopée de consignes. Les habitudes de jeu sont aussi différentes, ce qui modifie la dynamique.

Avec ce lancement de saison tardif, la première balle n’est pas encore frappée dans le sud de la province pour une très rare fois. La palme revient au club de golf Sainte-Marguerite, à Sept-Îles sur la Côte-Nord, où un quatuor a pris le départ au lever du soleil à 4 h 31, ce matin.

Système strict

Depuis l’annonce du lancement de certaines activités sportives par la ministre Isabelle Charest la semaine dernière, les téléphones n’ont pas dérougi dans les clubs de golf du Québec et les joueurs ont congestionné les feuilles de réservation.

Sur la Rive-Nord de Montréal, le complexe de 36 trous Les Quatre Domaines, un club public situé à Mirabel, accueillera 572 golfeurs. Le propriétaire et directeur général, Daniel Proulx, a mis en place un système strict pour éviter les rassemblements.

Du stationnement au premier tertre de départ, les clients chemineront à travers quatre étapes alors qu’ils seront appelés à chacune d’elles. Le processus dure 30 minutes tapantes. C’est le temps maximal permis dans les consignes approuvées par la Direction de la santé publique.

Ceux qui se font une spécialité d’arriver à la dernière minute au départ seront retournés à la maison.

«On gère le processus comme si on était à l’aéroport. De l’accueil au tertre, on ne veut voir aucun attroupement. On a répété notre système et c’est très précis, a mentionné M. Proulx. Accueillir 572 golfeurs en une journée, c’est tout un défi. Nous placerons aussi un marshall par neuf trous pour veiller à ce que toutes les consignes soient respectées.»

Jusqu’à dimanche, plus de 2500 rondes seront jouées aux Quatre Domaines. Une petite consolation pour le club qui devra éponger des pertes de vente approchant 1 M$ en 2020. Malgré tout, les tarifs n’ont pas augmenté.

Pas de séparateur

Au club de golf Le Diamant, un club semi-privé aussi situé à Mirabel, on s’affairait hier aux derniers préparatifs, tant sur le parcours qu’autour des bâtiments. Les affiches sanitaires étaient placées et la peinture de marquage au sol encore fraîche lors de la visite du Journal. Le gestionnaire Jean-Sébastien Beaulne avait de plus loué une vingtaine de voiturettes électriques additionnelles pour les ajouter à sa flotte de 70 voiturettes.

Pour l’instant, pas question d’installer un séparateur entre les deux places. Même chose au club privé Le Blainvillier, qui compte une flotte de 110 voiturettes. On préfère analyser la situation dans les premiers jours d’opération plutôt que de se lancer dans l’adaptation d’urgence.

«Une entreprise de la région en fabrique pour la somme unitaire de 75 $. S’il faut équiper une partie de la flotte pour accommoder les membres, nous le ferons», a mentionné le directeur général, Gary Lagden.

Flambée des prix

À Québec, la situation est toutefois différente. En période de demande élevée, les séparateurs souples ne sont pas bon marché.

«Ce qui se vend sur le marché, c’est spectaculaire comme prix, a signalé le directeur général du Club de Golf Lotbinière, Christian Vermette. On a donc délégué quelques employés sur le dossier pour essayer de nous patenter quelque chose.»

Même histoire au Club de Golf Charny, où le DG, Martin Trudel, a demandé à des employés de se charger du dossier.

M. Vermette attend plus de 500 golfeurs aujourd’hui. En temps normal au beau milieu de juillet, l’affluence est d’un peu plus de 400 personnes.

«On a installé un poste d’accueil à l’entrée du stationnement. Tout le monde doit y passer et répondre à nos questions médicales à savoir s’ils ont des symptômes de la COVID-19. Si les clients arrivent plus de 30 minutes avant leur temps de départ, ils devront attendre dans leur voiture.

«À chacun des tertres sur le parcours, on a aménagé des zones d’attente», a-t-il ajouté sur les mesures mises en place.

Les sports autorisés à partir de mercredi

  • Canot et kayak d’eau vive et d’eau calme
  • Course à pied
  • Escalade de rocher
  • Kitesurf
  • Pêche à la journée
  • Planche à pagaie
  • Plongée sous-marine, apnée sportive extérieure
  • Randonnée à cheval extérieure
  • Randonnée pédestre
  • Surf
  • Athlétisme (épreuves de course et de lancer qui se déroulent à l’extérieur)
  • Aviron (embarcation simple seulement)
  • Canoë et kayak de vitesse (embarcation simple seulement)
  • Activités de cyclisme extérieures
  • Golf (quatuors permis)
  • Kayak de mer
  • Natation en eau libre (lacs)
  • Patin à roulettes sur route et sur piste
  • Ski à roulettes
  • Tennis en simple et à l’extérieur
  • Triathlon (natation en eau libre seulement)
  • Voile (embarcation simple seulement)