Crédit : © Thomson Reuters 2014

LNH

«Il est un sociopathe raciste»

Publié | Mis à jour

Si le hockeyeur Akim Aliu a fait grandement jaser en 2019 dans le dossier ayant mené à la démission de l’entraîneur-chef Bill Peters, il condamne maintenant publiquement certains agissements de son ancien coéquipier Steve Downie. 

Dans une lettre publiée sur le site The Players’ Tribune mardi, Aliu utilise même l’expression «sociopathe raciste» pour qualifier Downie, avec qui il a joué brièvement au niveau junior avec les Spitfires de Windsor, en Ontario.  

«Je me fous de ce qu’il pense de la manière dont je viens de le décrire, a ajouté Aliu. Il n’avait que de la haine dans son cœur à cette époque. Il m’a regardé et a vu un garçon noir avec un curieux accent et il ne m’aimait pas à cause de cela. J’ai été attaqué à cause de la couleur de ma peau. Je le savais à l’époque. Et je le sais encore plus maintenant.»

Il raconte en détails, dans la lettre, certains événements immondes qui sont survenus entre les deux anciens coéquipiers.

Le titre du texte écrit par Aliu se traduit ainsi: «le hockey n’est pas pour tout le monde». Cela jure avec le thème de la campagne annuelle de la Ligue nationale sur la diversité qui est plutôt «Hockey is for everyone». 

Une culture à changer 

En plus de révéler certaines histoires avec Downie, Aliu persiste en indiquant que le racisme, l’intimidation et l’homophobie font malheureusement partie de la culture du hockey. 

En novembre 2019, Aliu s’était tourné vers son compte Twitter pour dénoncer des propos racistes de Peters à son endroit. Les faits remontaient à la saison 2009-2010 quand Aliu jouait avec le club-école des Blackhawks de Chicago, les IceHogs de Rockford. À la suite de cette sortie publique, Peters avait ultimement été contraint de quitter son poste d’entraîneur-chef chez les Flames de Calgary.