FBN-SPO-NEW-ORLEANS-SAINTS-V-LOS-ANGELES-CHARGERS

Crédit : AFP

NFL

Philip Rivers à Indianapolis pour «plusieurs années»?

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Même s’il a paraphé une entente d’une seule saison, le quart-arrière d’expérience Philip Rivers devrait rester quelques années avec les Colts d’Indianapolis, selon l’entraîneur-chef Frank Reich. 

Âgé de 39 ans, Rivers a signé un pacte de 25 millions $ au mois de mars avec le club de l’Indiana. Le 8 mai, il a par ailleurs accepté le rôle d’entraîneur-chef avec la St. Michael Catholic High School, qu’il remplira lorsqu’il accrochera ses crampons. 

• À lire aussi: D'autres bonnes nouvelles pour Guy Lafleur 

• À lire aussi: Deux villes hôtes? 

Peu importe, Reich ne croit pas que Rivers ne fera que passer dans son unité offensive. 

«Je peux vous dire que selon moi, les intentions de Philips sont de jouer plusieurs années avec les Colts, a dit l’instructeur au site The Athletic, lundi. Je suis très optimiste que ce sera une histoire de plusieurs années.» 

Les Colts comptent également sur Jacoby Brissett et Jacob Eason au poste de quart. 

En 16 saisons dans la NFL avec les Chargers à San Diego et Los Angeles, Rivers a été invité huit fois au match des étoiles. En 2019, il a compété 66 % de ses passes pour 4615 verges, 23 touchés et 20 interceptions. 

  

La règle Rooney resserrée bientôt? 

La NFL exigerait que ses clubs accordent une entrevue minimalement à deux candidats issus de minorités pour les postes d’entraîneur-chef vacants et au moins une pour les emplois de coordonnateur et de directeur général. 

C’est ce qu’a indiqué lundi le réseau NFL Network. La même source a précisé que les organisations du circuit Goodell devront interviewer un candidat issu de minorités et/ou une femme pour tout poste à combler au niveau senior, incluant celui de président. Ces propositions seront soumises à un vote au cours d’une réunion virtuelle de la ligue, mardi. 

Auparavant, la NFL avait exprimé son désir de revoir les paramètres de la règle Rooney – établie en 2003 - en raison des difficultés des candidats de minorités à obtenir un emploi stratégique. Vendredi, le site NFL.com a rapporté que la ligue prévoit améliorer le rang de repêchage des formations dont le pilote ou le DG est issu d’une minorité. Ainsi, une équipe gagnerait six rangs au troisième tour de l’encan si son entraîneur, issu d’une minorité, est retenu pour une deuxième saison. Si c’est son DG qui se trouve dans une telle situation, l’équipe gagnerait 10 échelons.