FBL-EUR-C3-CELTIC-RENNES

Crédit : AFP

Soccer

Le championnat écossais arrêté, le Celtic sacré champion

Publié | Mis à jour

La ligue de football écossaise (SPFL) a officiellement entériné lundi l'arrêt de la saison 2019/2020 et annoncé que le Celtic Glasgow était sacré champion pour la 9e année consécutive, égalant un record historique.

«Après consultation avec les 12 clubs de l'élite, le conseil d'administration de la SPFL a décidé que la saison 2019/2020 était terminée avec effet immédiat», écrit-elle dans le communiqué.

Le sort des divisions inférieures avait été décidé mi-avril, mais la Ligue s'était laissé un peu de temps pour étudier une reprise de la Premiership écossaise.

«Comme pour les (divisions inférieures), le classement final a été déterminé par la moyenne des points par match sur les rencontres disputées jusqu'au 13 mars. Cela signifie que le Celtic est couronné champion 2019/2020 et que les Hearts (of Midlothian) sont relégués», ajoute la Ligue.

Les clubs anglais autorisés à s'entraîner en petits groupes dès mardi

Les 20 clubs de football de l'élite anglaise ont voté lundi «à l'unanimité» en faveur d'une reprise dès mardi des entraînements «en petits groupes», «tout en maintenant les mesures de distanciation sociale», a annoncé la Premier League.

Il s'agit d'un premier pas important mais modeste vers le retour à la compétition dont la date reste très incertaine.

Un peu plus tôt dans la matinée, le secrétaire d’État en charge du Numérique, de la Culture, des Médias et des Sports, Oliver Dowden, avait avancé la mi-juin comme objectif pour une reprise des matches.

«J'ai eu des discussions très productives jeudi avec la fédération (FA), la Ligue de football (EFL) et la Premier League. Nous travaillons dur avec eux pour essayer de revenir, en visant la mi-juin, mais le critère numéro un sera la sécurité du public», avait-il expliqué à Sky Sports.

La Premier League, confrontée aux craintes de certains joueurs sur leur santé sanitaire et aux réserves des clubs sur certaines modalités de son projet de reprise («Project Restart»), comme l'organisation des matches dans un nombre réduit de stades, se garde bien d'avancer une date.

«Une consultation large va se poursuivre avec les joueurs, les entraîneurs, les clubs, (les syndicats des joueurs et des entraîneurs) pendant qu'un protocole pour le retour à des entraînements complets sera mis au point», se contente-t-elle d'ajouter.

Initialement, la Premier League espérait reprendre l'entraînement collectif ce lundi, disputer ses premiers matches le 9 juin et avoir achevé les 92 rencontres de championnat restantes fin juillet.