Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

D'autres bonnes nouvelles pour Guy Lafleur

Publié | Mis à jour

Les partisans du Canadien de Montréal seront heureux d’apprendre que le célèbre Guy Lafleur continue de belle façon son chemin vers le retour en santé. 

Lundi, le «Démon Blond» a indiqué au site internet de la Ligue nationale de hockey (LNH) qu’il s’était soumis à une série de tests médicaux et qu’il les avait tous passés haut la main.  

Rappelons qu’en septembre dernier, Lafleur avait reçu de mauvaises nouvelles après un examen médical de routine pour renouveler son permis de pilote d’hélicoptère. 

Il a notamment su que quatre de ses artères étaient bloquées et qu’une cinquième l’était à 86 %. Avant de se faire opérer au cœur, un autre examen a révélé qu’une tumeur cancéreuse s’était formée dans son poumon droit. Après s’être remis de l’intervention chirurgicale au cœur, il est de nouveau passé sous le bistouri pour son deuxième problème de santé. 

Présentement, l'homme de 68 ans est assez en santé pour retrouver son permis de pilote. 

«Ils doivent envoyer tous les papiers des médecins à Transports Canada et à la FAA [Federal Aviation Administration], parce que j’avais également un permis américain. Ils vont me donner l’autorisation de passer mon examen médical, ce que je dois faire pour obtenir ma licence. J’ai parlé à mon médecin et il dit que ce n’est pas un problème», a expliqué Lafleur au NHL.com 

Les partisans lui manquent 

Lafleur, qui est un ambassadeur pour le Canadien depuis de nombreuses années, avait repris ses activités promotionnelles depuis environ un mois avant que les activités de la LNH ne soient mis en pause par la pandémie de coronavirus. 

«Ce qui me manque le plus, c’est de faire mes trucs de relations publiques avec les amateurs. J’ai hâte que cela revienne, même si ce sera d’une manière différente» a exprimé le célèbre numéro 10 en parlant des mesures mises en place pour lutter contre la COVID-19. 

Lafleur a aussi dit que ce sera spécial de voir 20 000 gardiens de but dans les sièges du Centre Bell. 

«Imaginez tout le monde avec un masque ou un grand masque avec une visière», a-t-il dit en riant.