SPO-SENATORS AND CANADIENS PRESS CONFERENCE
PRESS CONFERENCE

Crédit : John Major / Agence QMI

Repêchage 2020 de la LNH

Repêchage: Eugene Melnyk dévoile une partie de la stratégie

Publié | Mis à jour

Le processus de reconstruction amorcé par les Sénateurs d’Ottawa il y a quelques années devrait donner des résultats dès la prochaine saison et permettra à l’équipe de devenir une sérieuse prétendante à la coupe Stanley bientôt, croit le propriétaire Eugene Melnyk. 

Excité par le groupe d’espoirs de sa formation, Melnyk a avancé que cinq ou six d’entre eux devraient faire le saut de la Ligue américaine à la Ligue nationale de hockey (LNH) dès la prochaine campagne.  

«Enfin, nous allons voir les résultats d’un plan que nous avons mis en place il y a trois ans, a lancé Melnyk lors d’une entrevue avec le réseau Sportsnet, dimanche. Nous allons maintenant voir les fruits de notre travail.» 

«Nous sommes vraiment bien placés pour redevenir très compétitifs. C’est une stratégie à très long terme. Nous espérons être vraiment compétitifs cette année et faire les séries éliminatoires, et ensuite commencer à concourir sérieusement pour la coupe Stanley. (...) Nous ne voulons pas être deuxièmes, cinquièmes ou 10es. Nous voulons un championnat.» 

Trop de choix 

Si l’avenir de l’équipe semble déjà brillant aux yeux de l’homme d’affaires, il devrait l’être encore plus après le prochain repêchage. En effet, le directeur général Pierre Dorion pourrait profiter de deux des trois premières sélections lors de l’encan. 

Le club pourrait parler huit ou neuf fois lors des trois premières rondes – le choix de premier tour des Islanders est conditionnel au résultat de la loterie – et 13 fois au total. Un nombre impressionnant dans un contexte où les équipes ont une limite de contrats qu’ils peuvent octroyer. 

«C'est beaucoup, a concédé Melnyk. Nous ne les utiliserons pas tous. Nous serons probablement en mesure de faire des échanges pour pouvoir monter dans le repêchage.» 

Des champions cette année 

Dans un autre ordre d’idée, Melnyk croit que la saison 2019-2020 reprendra et qu’il y aura une finale de la coupe Stanley, et ce malgré la pandémie de COVID-19. 

«[Je suis sûr à] 100 %. Il va y avoir [un gagnant], je le crois vraiment, a-t-il avancé. Je sais que la détermination est là. Tout le monde a la même mission. Il y aura des séries éliminatoires, il y aura une coupe Stanley cette année et nous aurons un calendrier complet l’année prochaine.» 

«Je sais que les gens [de la LNH] travaillent à New York et Toronto pour proposer des solutions qui prendront compte de la sécurité des joueurs, de la rémunération et de la planification du calendrier.»