Crédit : AFP

LNH

L'impressionnant objectif de Ryan Miller

Publié | Mis à jour

Étant déjà le gardien américain le plus victorieux de tous les temps dans la Ligue nationale de hockey (LNH), Ryan Miller pourrait bientôt atteindre deux plateaux importants.

Avec 387 gains, Miller est en effet à deux petites victoires du légendaire Dominik Hasek, au 14e rang de tous les temps, et à 13 du plateau des 400. Deux objectifs qu’il souhaiterait vraiment atteindre avant de prendre sa retraite.

Mais à 39 ans, bientôt 40, le temps pourrait lui manquer.

«[Les 400 victoires] restent définitivement [un objectif] qui te reste en tête, a-t-il dit lors d’une entrevue avec le réseau Sportsnet, dimanche. Mais mon rythme a diminué depuis que je suis numéro 2 à Anaheim.»

«J’ai toujours du plaisir à me rendre à l’aréna et je suis encore compétitif. [La pandémie] est une balle courbe. Nous allons voir ce qui va arriver. J’aimerais avoir la chance de jouer la fin de la saison.»

S’il sera impossible de remporter 13 parties supplémentaires en 2019-2020, Miller pourrait toutefois en gagner deux de plus et rejoindre celui qui a été un modèle pour lui.

«J’espère pouvoir rattraper Dominik Hasek, a-t-il déclaré. Ce serait spécial, parce que j’ai joué à Buffalo et j’ai suivi ses pas. C’était difficile au départ, mais j’étais heureux de pouvoir faire ma propre place là-bas.»

Au-delà de la saison actuelle, Miller n’a toutefois toujours pas pris de décision. Il a avancé que les nouvelles normes qui seront dictées par la COVID-19 auront un impact sur sa décision.

«Le désir est là, mais il y a plusieurs facteurs, a-t-il expliqué. Premièrement, il faudra apprendre à vivre avec la nouvelle normalité et comprendre ce que ça signifie pour le sport. Puis il y a la famille. Le hockey est très important pour moi, mais j’essaie de rester réaliste. Je suis à la fin d’une longue carrière et j’aimerais jouer, mais il va falloir attendre de voir comment tout ça se termine.»

Miller a maintenu une fiche de 387-281-86 en 17 saisons dans la LNH avec les Sabres, les Blues de St. Louis, les Canucks de Vancouver et les Ducks. Il a notamment remporté le trophée Vézina en 2010.