Canadiens de Montréal

«Ça avait jeté un baume sur ma blessure» - Alain Côté

Publié | Mis à jour

La rivalité entre les Canadiens de Montréal et les Nordiques de Québec battait son plein lors des années 1980. Et chaque fois que les deux formations s’affrontaient, il y avait des étincelles. 

L’attaquant Alain Côté se rappelle très bien des séries éliminatoires de 1985. Cette année-là, les Nordiques avaient vaincu le Tricolore en sept parties lors du deuxième tour. 

Revoyez cette série à partir de lundi, sur les ondes de TVA Sports.  

«Je garde un très, très beau souvenir, a souligné Côté, dimanche, lors de l’émission Salut Bonjour Weekend, sur les ondes de TVA. Cette série-là, ça avait été des hauts et des bas. Tous les matchs impairs, on les avait gagnés.  

«L’année précédente, on avait perdu contre Montréal, mais il y avait aussi eu la bataille générale du Vendredi Saint. Dans mon coeur à moi, ça m’avait laissé un goût vraiment amer. De gagner cette série en 1985 avait jeté un baume sur ma blessure.» 

Lors de cette série, les Nordiques n’étaient pas les favoris, eux qui avaient terminé au deuxième rang de la section Adams, derrière le Bleu-Blanc-Rouge. De plus, le CH avait vaincu à sept reprises, en huit occasions, les Fleurdelisés lors de la saison régulière. 

«On n’avait pas eu une saison à tout casser, a souligné celui qui avait été initialement repêché par les Canadiens lors du repêchage de la LNH de 1977. Finalement, on avait commencé la série à Montréal. Mais les séries, c’est une autre saison. En 1984, c’était nous qui avions gagné plus souvent contre Montréal en saison régulière et ils nous avaient sorti des séries quand même.» 

À voir dans la vidéo ci-dessus.