BKN-BKO-SPO-2019-NBA-FINALS---GAME-FIVE

Crédit : AFP

NBA

Warriors: des années difficiles avec Kevin Durant

Publié | Mis à jour

Le directeur général des Warriors de Golden State Bob Myers dresse des parallèles entre le documentaire sur Michael Jordan «The Last Dance» et le triomphe de son équipe en 2018 avec Kevin Durant. 

Comparativement aux tensions vécues chez les Bulls de Chicago pendant l’ère Jordan, particulièrement lors de la saison 1997-1998, les Warriors ont aussi connu des difficultés internes pendant les trois années que Durant a fait partie de l’équipe. Cela n’a tout de même pas empêché les Warriors de dominer la NBA en remportant trois championnats entre 2015 et 2018.  

«Le deuxième qu’on a gagné avec Kevin (en 2018), c’était comme si on avait fait ce qu’on avait à faire. C’était du bon travail, mais il n’y avait pas de joie», a confié Myers en entrevue à ESPN. 

«Ce n’était la faute de personne. C’était juste un poids. Je suis sûr que les Bulls l’ont senti aussi ce poids, surtout le poids relationnel.» 

Durant lui-même a déjà fait allusion aux frictions entre lui et le reste de l’équipe, surtout lors de sa dernière saison avec les Warriors en 2018-2019. Après avoir joint les Nets de Brooklyn l’été dernier, il a reconnu que sa relation difficile avec Draymond Green avait contribué à sa décision de partir. 

Comme il l’a raconté en février dernier dans une baladodiffusion, Durant savait dès le milieu de sa dernière campagne en Californie qu’il ne voulait pas poursuivre avec l’équipe. Même si elle a atteint sa cinquième finale consécutive, cette fois perdue aux mains des Raptors de Toronto.