Canadiens de Montréal

Vraiment une toute autre époque

Publié | Mis à jour

Le hockey qui se disputait en 1986, lorsque les Canadiens ont remporté la finale de la Coupe Stanley contre les Flames, ne ressemble en rien à celui de 2020. 

La finale de 1986, présentée ces jours-ci à TVA Sports, le démontre de façon éloquente, selon l’ancien joueur du CH Serge Boisvert, qui était de la formation ce printemps-là.  

«J'ai regardé les matchs et je me dis "hé que le jeu a changé depuis!", a-t-il admis, vendredi, en entrevue à "JiC". La seule chose qui n'a pas changé de ce temps-là par rapport à aujourd'hui, c'est la rondelle. Tu regardes les mises en échec, les accrochages, les patins, les hockeys, les patinoires, même la glace, les bandes, tout!» 

Celui qui est désormais recruteur pour le Tricolore a été renversé par un coup donné par le défenseur des Flames Neil Sheehy à Mats Naslund, des Canadiens, lors du quatrième match de la série. 

«D'après moi, il serait suspendu à vie, a lancé Boisvert en souriant. La façon dont il avait frappé Mats Naslund... je n'en reviens pas des coups vicieux qui se sont donnés. C'est incroyable comment on ne punissait pas les joueurs dans ce temps-là.» 

Boisvert admet qu’il revit de beaux moments avec la diffusion de cette série. 

«Mais je regarde les matchs et j'en ai des frissons, a-t-il indiqué. Hier, je regardais le quatrième match, c'est vraiment fantastique. Ce sont de beaux souvenirs.» 

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.