FBN-SPO-SUPER-BOWL-LIV---SAN-FRANCISCO-49ERS-V-KANSAS-CITY-CHIEF

Crédit : AFP

NFL

La NFL veut plus de diversité

Publié | Mis à jour

Afin de favoriser l’embauche de candidats issus de minorités dans des postes-clés, la NFL propose de bonifier la «Rooney rule» pour récompenser certaines équipes lors des séances de repêchage.

La proposition de la ligue, qui sera soumise mardi au vote des propriétaires, prévoit améliorer le rang de repêchage des équipes dont l’entraîneur-chef ou le directeur général est issu d’une minorité.

Selon ce qu’a rapporté vendredi le site NFL.com, une équipe gagnerait six rangs lors de la troisième ronde du repêchage si son entraineur, issu d’une minorité, est retenu pour une deuxième saison. Si c’est son directeur général qui se trouve dans une telle situation, l’équipe gagnerait 10 échelons.

Ainsi, une équipe qui embauche un entraîneur-chef et un directeur général issus de minorités la même année pourrait gagner 16 places, et donc repêcher deux fois au deuxième tour.

Une équipe dont l’entraineur-chef ou le directeur général est engagé pour une troisième saison gagnerait quant à elle cinq rangs lors de la quatrième ronde du repêchage.

La NFL s’était engagée à revoir la «Rooney rule» puisque les candidats issus de minorités peinent toujours à obtenir les postes stratégiques dans les organisations. Il y a présentement quatre entraîneurs-chefs et deux directeurs généraux issus de minorités dans le circuit Goodell.