SPO-FOOTBALL-LCF-ALOUETTES

Crédit : Joël Lemay / Agence QMI

Alouettes de Montréal

Henoc Muamba le rassembleur

Publié | Mis à jour

Durant la saison morte, les leaders des Alouettes communiquent toujours avec leurs coéquipiers afin qu’ils soient tous à la même page au début du camp d’entraînement. Ce n’est pas la pandémie de la COVID-19 et le confinement qui vont changer leurs habitudes.

Pendant que Vernon Adams jr s’occupe de l’attaque avec des vidéoconférences, Henoc Muamba fait la même chose avec la défensive.

Pour lui, c’est tout à fait naturel de communiquer avec ses coéquipiers dans cette période particulière.

«Je prends mon rôle de leader à cœur, a indiqué Henoc Muamba lors d’une entrevue avec Le Journal de Montréal. C’est important de développer ces relations-là.»

«J’ai commencé à le faire davantage depuis notre camp d’entraînement l’an dernier. C’est plus facile de le faire dans cette situation. Et j’ai pris ce rôle en main parce que je savais que ça pouvait aider l’équipe.»

«En créant cette chimie à l’extérieur du terrain, ça va nous permettre d’aller plus loin sur le terrain et d’atteindre nos objectifs par la suite.»

Un bel accueil

Depuis l’entrée en fonction du directeur général Danny Maciocia en janvier, on a assisté à un vent de changement avec plusieurs départs et signatures au sein de l’équipe.

Muamba s’est donné la mission d’appeler chacun de ses nouveaux coéquipiers.

«J’ai parlé à la majorité de nos nouvelles acquisitions sauf nos choix de repêchage, a-t-il confirmé. J’ai notamment fait des appels à des gars comme Kevin Fogg, James Wilder et Monshadrik Hunter»

«Je leur ai souhaité la bienvenue. Je leur ai posé quelques questions afin de savoir s’ils avaient besoin d’aide. Je les ai mis au courant de certaines choses afin qu’ils aient un avant-goût de notre équipe.»

«En même temps, je m’assure à ce qu’ils s’entraînent du mieux qu’ils peuvent. S’il y a une saison et que tout le monde est en forme, ça va nous donner une meilleure chance d’avoir du succès.»

Optimiste pour 2020

Le camp d’entraînement des Alouettes devait s’amorcer officiellement vendredi. Au lieu de cela, tous les joueurs sont en attente de connaître les plans de la LCF.

«Nous sommes dans une situation unique, a affirmé Muamba. Je commence à m’ennuyer du football, mais il faut prendre toutes les précautions nécessaires avant d’ouvrir les camps d’entraînement.»

À l’instar des autres joueurs, il n’a pas apprécié les propos de Randy Ambrosie au sujet d’une possible annulation de la saison 2020. Par contre, ce n’est pas lui qui va lancer le commissaire de la LCF en dessous de l’autobus.

«Nous ne sommes pas dans une situation agréable et idéale. On a des discussions deux fois par semaine avec l’association des joueurs. Depuis le début, on a voulu travailler avec la ligue et nous sommes contents qu’ils veuillent continuer de le faire.»

«Pour la saison 2020, je demeure optimiste qu’il y en ait une même si elle sera écourtée fort possiblement. Ce n’est pas facile à prédire, car c’est avant tout une question de santé pour nous, les entraîneurs et les amateurs.»

Des histoires inspirantes sur son podcast

Pendant son confinement, Henoc Muamba n’est pas demeuré les bras croisés.

En plus de s’entraîner sur une base quotidienne, le secondeur des Alouettes a lancé son podcast qui s’intitule Muamba Moments dans les derniers jours.

«C’est un projet sur lequel je travaille depuis deux ans, a mentionné Muamba. Je fais souvent des conférences dans les écoles, dans les églises, dans les compagnies et même dans les prisons.»

Leçons de vie

«J’adore parler aux gens et partager les leçons de la vie que j’ai apprises dans ma vie personnelle et dans ma carrière.»

C’est dans le vestiaire des Colts d’Indianapolis que son idée de créer son propre podcast a germé dans son esprit.

«Chaque joueur de la LCF ou de la NFL que j’ai côtoyé a traversé des moments difficiles avant d’arriver dans le même vestiaire que moi, a souligné Muamba. À Indianapolis, j’avais un coéquipier (Josh Robinson) qui dormait dans sa voiture avant d’être repêché dans la NFL.»

«J’avais été bouleversé et je me demandais comment il avait fait pour demeurer motivé dans ces moments les plus sombres. C’est impossible d’atteindre la NFL ou la LCF si tu ne travailles pas fort.»

Muamba mentionne que son podcast ne s’adressera pas seulement aux amateurs de football, mais bien à la population en général.

«Il n’y aura pas seulement que des joueurs de football. Il y aura des personnalités de tous les sports.»

D’ailleurs, son premier invité a été l’ancien combattant et nouveau membre du Temple de la renommée de l’UFC, Georges St-Pierre.

Inspiré par Jessica

Parlant d’inspiration, Muamba en a une de premier plan : son épouse Jessica.

Depuis le début du confinement, la conjointe du numéro 10 des Alouettes pousse son mari lors de ses entraînements quotidiens à la maison.

«Lorsqu’on la regarde, on pense qu’elle a été une athlète toute sa vie, a souligné le secondeur. C’est une personne qui est tellement motivée et tellement inspirante pour moi. Elle est plus tough que moi.»

«Elle me lance constamment des défis et elle me pousse. Elle adore s’entraîner. Je crois qu’elle est plus confortable de s’entraîner à la maison que moi.»