FBN-SPO-WILD-CARD-ROUND---TENNESSEE-TITANS-V-NEW-ENGLAND-PATRIOT

Crédit : AFP

NFL

Tom Brady veut que justice soit faite

Publié | Mis à jour

Le nouveau quart-arrière des Buccaneers de Tampa Bay, Tom Brady, est au nombre des 64 signataires d’une lettre exigeant que le FBI et le ministère fédéral de la Justice enquêtent sur le meurtre d’Ahmaud Arbery.

Plusieurs membres de la Coalition des joueurs (en anglais, Players Coalition), qui comprend des athlètes et des entraîneurs – actuels et anciens – et qui a été fondée par des joueurs de la NFL en 2017, ont d’ailleurs signé ce message. 

Le groupe formé pour dénoncer les inégalités sociales et raciales s’est ainsi insurgé contre la mort, d’Arbery, un Noir de 25 ans qui a été assassiné par balles au moment où il faisait du jogging en Géorgie, le 23 février.

Selon le quotidien USA Today, les demandeurs ont transmis leur lettre au procureur général William Barr afin qu’il intervienne dans ce cas caractérisé par «un conflit d’intérêts et l’inaction des autorités locales». Il faut rappeler que les policiers ont appréhendé deux Blancs 74 jours après le meurtre. 

En plus d’être inculpés pour celui-ci, Gregory et Travis McMichael sont accusés d’agression grave par le bureau d’enquête de la Géorgie.

«Nous devons nous battre pour tenir la promesse forte mais nécessaire d’une justice égale pour tous, ce qui est indispensable à notre démocratie, ont spécifié les signataires dans leur texte notamment diffusé par l’ancien receveur de passes Anquan Boldin sur Twitter. L’intervention du ministère de la Justice dans ce dossier nous aidera à atteindre cet objectif.»

Partialité dans l'enquête?

Les auteurs du message craignent de la partialité dans le processus d’enquête si celle-ci est menée localement, puisque Gregory McMichael a déjà travaillé pour les services policiers du secteur.

Outre Brady, le receveur de passes des Patriots de la Nouvelle-Angleterre Julian Edelman et l’entraîneur-chef des Warriors de Golden State de la NBA, Steve Kerr, font partie du groupe des 64 sportifs.