Bruins c. Canadiens

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

Patrice Bergeron, l’un des joueurs les plus difficiles à affronter?

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Selon le défenseur des Bruins de Boston Zdeno Chara, l’attaquant québécois Patrice Bergeron est l’un des attaquants les plus difficiles à affronter dans la Ligue nationale de hockey (LNH).

Puisqu’ils sont coéquipiers depuis la saison 2006-2007 au Massachusetts, Chara n’a eu que très peu d’occasions de l’affronter auparavant. Il n’a toutefois pas hésité à le comparer à Pavel Datsyuk en se fiant à ce qu’il vivait quotidiennement à l’entraînement.

«Si je devais identifier un joueur qui est très imprévisible dans tous les aspects, c’est Pavel Datsyuk, a commencé par dire Chara au réseau Sportsnet. Il jouait au hockey de la bonne façon. Si l’équipe en avait besoin, il était très fort. Si l’équipe lui demandait, il allait devant le filet. Son arsenal d’habiletés était plus large que 99,9 % des joueurs. Vous ne pouvez pas trouver tant de joueurs avec autant d’armes.»

«Pour avoir joué dans la même équipe au cours des 15 dernières années, je dirais que Patrice est l’un de ces joueurs, a-t-il enchaîné. Je ne joue pas contre lui, mais lors des séances d’entraînement, il compétitionne toujours et fait tout le temps les bonnes choses sur la glace.»

Datsyuk a cumulé 314 buts et 918 points en 953 matchs avec les Red Wings de Detroit avant de quitter la LNH pour la Ligue continentale de hockey (KHL) en 2016. Bergeron, lui, a amassé 352 buts et 869 points en 1089 parties avec les Bruins. Le premier a remporté trois trophées Selke et le deuxième, quatre.