FBN-SPO-SUPER-BOWL-LIV---SAN-FRANCISCO-49ERS-V-KANSAS-CITY-CHIEF

Crédit : AFP

NFL

La NFL tente d’éviter un désastre financier

Publié | Mis à jour

Les équipes de la NFL auront une marge de manœuvre plus grande, car leurs dirigeants et la ligue ont accepté de faire grimper le plafond de la dette permise pour chaque organisation en prévision de la saison 2020.

Selon le réseau ESPN, qui a cité des sources proches de la NFL et du groupe de propriétaires, le maximum en vigueur passera de 350 à 500 millions $. 

La décision prise durant une conférence téléphonique, lundi, vise à permettre aux clubs de souffler davantage en cette pandémie de coronavirus. Un vote à cet effet est prévu la semaine prochaine.

L’augmentation de la limite de la dette a été évoquée au sein des décideurs de la NFL dernièrement. Les formations souhaitaient un accès à des liquidités supplémentaires dans l’éventualité où des matchs doivent être disputés à huis clos. L’absence de partisans à l’intérieur des stades de la NFL représentera des pertes de centaines de millions de dollars en revenus locaux.

ESPN, qui a commandé une analyse au responsable du programme de gestion des affaires du sport de l’Université Washington à St. Louis Patrick Rishe, estime qu’une saison complète sans spectateurs dans les gradins coûtera près de 2,3 milliards $ au circuit Goodell.

Le calendrier régulier doit s’amorcer le 10 septembre avec la visite des Texans de Houston au domicile des Chiefs de Kansas City, champions en titre du Super Bowl.