LHJMQ

Un ailier au talent unique se joint aux Sea Dogs

Publié | Mis à jour

Les Sea Dogs de Saint John ont été suffisamment convaincants pour persuader l’attaquant Peter Reynolds de se joindre à eux, puisqu’ils ont confirmé sa venue au Nouveau-Brunswick en prévision de la prochaine saison, lundi.

Pourtant, le hockeyeur de 17 ans avait auparavant décidé de s’engager auprès de l’équipe de Boston College, dans la NCAA.

Dans la vidéo ci-dessus, voyez un entretien entre Louis Jean et Peter Reynolds.

«Je suis vraiment excité de revenir à la maison et de me rapprocher de ma famille, a commenté le principal intéressé dans un communiqué du club de Saint John. Je suis enthousiaste à l’idée de jouer pour une organisation d’une si grande classe dans ma cour arrière.»

Reynolds a été sélectionné au 21e rang du repêchage 2019 de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) par les Sea Dogs. Il a toutefois choisi d’évoluer avec les Chiefs de Chilliwack, dans la ligue de la Colombie-Britannique, en 2019-2020. L’athlète de 5 pi et 10 po et 165 lb a amassé 14 buts et 33 mentions d’aide pour 47 points en 53 rencontres.

Ce nombre de points fut le plus élevé pour un patineur de 16 ans de ce circuit et dans ce groupe d’âge, Reynolds a offert la troisième meilleure récolte des 10 dernières années. Tyson Jost et Alex Newhook ont été les seuls à faire mieux.

Une source d’inspiration bien connue ici

Maintenant, il souhaite poursuivre sur la voie du succès et pour ce faire, il entend s’inspirer d’un joueur québécois talentueux ayant porté l’uniforme des Sea Dogs, Jonathan Huberdeau.

«Plus jeune, j’ai grandi en regardant plusieurs rencontres de l’équipe et je me disais qu’elle était la plus plaisante. J’ai adoré voir à l’œuvre Huberdeau. Il était tellement dominant et là, me retrouver avec le club est formidable.»

De son côté, le président et directeur général de la formation, Trevor Georgie, ne cachait pas sa joie d’avoir réglé un dossier important.

«Talentueux et impressionnant: voilà ce qui caractérise Peter, a-t-il souligné. J’ai eu le privilège de le connaître avec sa famille durant la dernière année. Nous compterons sur une personne humble et bien en contrôle de lui. Ce qui est devenu évident à mes yeux, c’est qu’il veut exceller dans tout ce qu’il fait. Il souhaite gagner au plus haut niveau ici, dans la Ligue canadienne, avec notre groupe.»