Crédit : AFP

Baseball - MLB

Du baseball bientôt?

Publié | Mis à jour

Les dirigeants du baseball majeur se sont entendus sur la présentation d’une saison d’environ 82 parties qui s’amorcerait autour du 4 juillet, lundi. Ceux-ci doivent présenter ce plan à l’Association des joueurs de la MLB, mardi.

D’après le quotidien «USA Today», le calendrier projeté comprendrait seulement de 78 à 82 parties, soit la moitié des 162 rencontres disputées en temps normal. Des matchs préparatoires seraient tenus dès la mi-juin et la campagne s’amorcerait au début du mois suivant, sans la présence de partisans dans les gradins.

De plus, les longs voyages seraient supprimés pour toutes les formations. En fait, les équipes affronteraient leurs rivales de section, ainsi que celles évoluant dans la même division géographique de l’autre ligue. Par exemple, les Blue Jays de Toronto se frotteraient aux quatre autres clubs de l’Est de l’Américaine et aux cinq équipes formant l’Est de la Nationale.

Les ligues majeures songeraient aussi à y aller d’une ronde des séries éliminatoires supplémentaire, ce qui ferait passer de 10 à 14 le nombre d’équipes en séries, et de permettre aux clubs de compter plus de joueurs. Le total passerait de 26 à 30 au sein de la formation active et n’inclurait pas un groupe de 20 espoirs des circuits mineurs que le club pourrait utiliser toute la saison.

Les modifications au calendrier signifieraient aussi l’annulation de la classique des étoiles prévue au Dodger Stadium de Los Angeles le 14 juillet.

Vers l’ajout d’une nouvelle position dans la Nationale

Selon le quotidien «New York Post», la MLB discutera aussi avec les joueurs de la Ligue nationale afin d’implanter le rôle de frappeur désigné, une particularité propre à la Ligue américaine. Dans la Nationale, les lanceurs doivent obligatoirement effectuer un tour au bâton lors des matchs, ce qui n’est pas le cas dans l’Américaine, où le gérant a la possibilité d’envoyer un cogneur supplémentaire.

Or, on précise que les artilleurs du circuit auraient un entraînement réduit si les activités venaient à reprendre et que cette mesure leur permettrait de souffler un peu.

Des discussions en ce sens ont été amorcées en janvier et le poste de frappeur désigné dans la Nationale aurait pu être créé en 2021 ou en 2022, selon la convention collective avec les joueurs. Ce serait donc une accélération du processus causée par les circonstances liées à la COVID-19.

Un refus des joueurs?

Souhaitant instaurer dès maintenant un système économique différent basé sur le partage des revenus pour contrer une partie de l’incertitude liée à la pandémie de COVID-19, le baseball majeur pourrait se heurter à la résistance des joueurs.

Voyant dans cette volonté du baseball majeur une façon déguisée de mettre en place un plafond salarial, l’Association des joueurs pourrait adresser une fin de non-recevoir au circuit Manfred.

«Un système qui limite la paie d’un joueur en fonction des revenus est un plafond salarial. Ce n’est pas la première et probablement pas la dernière proposition de ce genre que nous recevons», a dit le président de l’Association Tony Clark au site The Athletic.

«La ligue tente de tirer profit de la crise de santé publique pour obtenir ce qu’elle a été incapable d’avoir dans le passé. Et de voir ces négociations anonymes par le biais des médias ces derniers jours, ça suggère qu’ils savent exactement comment sera reçue la proposition.

Selon le scénario probable, les joueurs perdront la moitié de leurs revenus et ne seraient pas disposés à laisser plus d’argent sur la table. Dans le plan, on estime que les concessions perdraient environ 40 % de leurs gains sans vente de billets, de nourriture et de places de stationnement.