Crédit : AFP

MLS

Importante diminution des salaires en MLS?

Publié | Mis à jour

La Major League Soccer a formellement demandé à ses joueurs d’accepter une réduction de salaire de l’ordre de 20 % pour éponger une partie des pertes liées à la pandémie de COVID-19.

C’est ce que le réseau ESPN a avancé lundi, ajoutant que des «réductions financières additionnelles qui ne touchent pas aux salaires» allaient être réalisées.

La proposition a été envoyée à l’Association des joueurs de la MLS (AJMLS). Les premières spéculations faisaient plutôt état de réductions allant jusqu’à 50 %.

Le commissaire adjoint de la MLS Mark Abbott a toutefois refusé de confirmer publiquement l’information. «La MLS continue de s’engager dans des conversations productives avec l’AJMLS à propos des façons collectives d’affronter les défis que présente la pandémie», a-t-il dit à ESPN.

Cette crise survient par ailleurs au moment où la Ligue et les joueurs doivent ratifier une nouvelle convention collective. Une entente de principe est survenue pour un contrat de travail s’échelonnant jusqu’en 2024 en février, mais les deux parties doivent encore formellement l'approuver.

La MLS a interrompu sa saison le 12 mars dernier en raison de la pandémie. Depuis, elle a permis aux équipes de rouvrir leurs complexes d’entraînement là où les directives gouvernementales le permettent. Les joueurs peuvent ainsi s’entraîner individuellement en suivant des protocoles stricts.

L’Impact de Montréal n’a toutefois pas cette chance, puisque la Direction régionale de la santé publique a refusé la demande de l’équipe.