Crédit : Photo AFP

LNH

Milan Lucic la trouve bien drôle

Publié | Mis à jour

Alors que la Ligue nationale de hockey (LNH) cherche un moyen de tenir son repêchage 2020, l’attaquant des Flames de Calgary Milan Lucic se bidonne.

Mettons les choses en contexte : le circuit Bettman jongle présentement avec l’idée de tenir son encan avant que ses activités reprennent, elles qui sont en pauses en raison de la pandémie de coronavirus. Il y a toutefois plusieurs formations qui ont acquis des choix conditionnels et ceux-ci dépendent de la fin de la saison régulière et des séries éliminatoires.

L’échange qui a fait passer Lucic des Oilers d’Edmonton aux Flames en juillet 2019 comprend un choix conditionnel de troisième ronde pour le repêchage de 2020.

Edmonton obtiendra cette sélection si James Neal, le joueur échangé contre le matamore, marque un minimum de 21 buts et s’il inscrit 10 réussites de plus que Lucic.

Avant l’arrêt dans la LNH le 12 mars dernier, Neal avait 19 buts, tandis que Lucic avait touché la cible huit fois.

«Je pense que c’est hilarant comment cela se déroule présentement», a dit Lucic lors de son passage à la baladodiffusion «Spittin Chiclets», cette semaine.

Le gros attaquant croit que son ancienne équipe devrait recevoir le choix, même si la saison n’est pas encore complétée.

«Si vous me le demandez, je pense que la condition devrait être maintenue, a-t-il affirmé. Je ne suis pas celui qui fait les règles. Je pense simplement que c’est drôle que nous soyons dans une situation où il nous reste 10 matchs à jouer et que nous avons un écart de 11 buts.»

Lucic pense cependant qu’il aurait été capable de faire en sorte que les Flames gardent leur sélection, si jamais la saison n’avait pas été interrompue.

«Le truc [merdique] qu’il y a aussi, c’est que j’ai marqué et obtenu une passe à mon dernier match. Je commençais à me ressaisir et Nealer revenait d’une grosse blessure. Je pense que j’aurais réduit l’écart à moins de 11 buts. C’est pour ça que je trouve ça drôle.»

Parions que les Flames ne la trouvent pas aussi drôle que leur patineur...