FBL-GER-CUP-DRESDEN-LEIPZIG

Crédit : AFP

Europe

En quarantaine, une équipe allemande déclare forfait

Publié | Mis à jour

Le Dynamo Dresden (2e division allemande) a placé toute son équipe et son personnel en quarantaine après deux nouveaux cas positifs à la COVID-19, et ne pourra pas disputer son match de reprise du championnat prévu dans huit jours, a annoncé le club samedi.

L'ensemble des joueurs, entraîneurs et membres du personnel du Dynamo Dresden vont devoir observer une période d'isolement de 14 jours, après l'annonce de deux nouveaux cas positifs, deux joueurs dont les noms n'ont pas été dévoilés et qui ne présentent pas de symptômes, a précisé le club.  

Le Dynamo Dresden devient ainsi le premier club des deux championnats professionnels de la Ligue allemande de football (DFL) qui ne pourra pas reprendre comme prévu le 17 mai. La lanterne rouge de la 2e division devait se déplacer à Hanovre pour le compte de la 26e journée.

«Le fait est que nous ne pourrons, dans les 14 prochains jours, ni nous entraîner ni prendre part à des rencontres», a expliqué le directeur sportif du Dynamo Dresden, Ralf Minge, cité dans le communiqué du club.

Lors d'une première série de tests, alors que l'équipe s'entraînait encore en petits groupes, un joueur de Dresden avait été testé positif au coronavirus. Les autorités sanitaires de Dresden avaient décidé de placer seulement le joueur en quarantaine à partir du 3 mai.

La deuxième vague de tests, réalisée le 4 mai, n'avait révélé aucun autre cas. Depuis jeudi, l'équipe a repris l'entraînement collectif et deux séances avec contact se sont déroulées. 

L'Allemagne, un des grands pays européens qui s'en sort jusqu'ici le mieux face à la pandémie de coronavirus, est le premier des cinq grands championnats du continent à avoir annoncer reprendre la compétition, à huis clos à partir du 16 mai. Les première et deuxième divisions sont à l'arrêt depuis la mi-mars en raison de la pandémie et la Bundesliga espère ouvrir la voie aux autres championnats.

Un protocole sanitaire et médical a été mis en place pour la reprise des Championnats, reposant sur deux piliers: des tests systématiques afin d'isoler toute personne positive au coronavirus. Et des mesures de protection draconiennes, dictant la conduite à tenir à l'entraînement, en déplacement, dans les hébergements, avant, pendant et après les matchs.

Sur les 1724 tests réalisés lors de la première vague, 10 s'étaient révélés positifs, avait annoncé la DFL lundi.