BKN-BKO-SPO-TORONTO-RAPTORS-V-GOLDEN-STATE-WARRIORS

Crédit : AFP

Accueil

Le gouvernement ontarien donne le feu vert

Publié | Mis à jour

Le gouvernement de l’Ontario a permis à ses équipes sportives professionnelles de rouvrir leur complexe d’entraînement, vendredi.  

«Je suis heureuse d’annoncer qu’à partir d’aujourd’hui [vendredi] en Ontario, les installations d’entraînement sportif professionnel seront autorisées à rouvrir, à condition que leurs ligues respectives aient établi des protocoles de santé et de sécurité en réponse à la COVID-19», a indiqué la ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports de l’Ontario, Lisa MacLeod, dans un communiqué.   

Cette nouvelle survient alors qu'au Québec, la Direction régionale de la santé publique de Montréal a plutôt refusé la demande de l'Impact d'accueillir des joueurs en entraînement individuel au Centre Nutrilait à compter de lundi.  

«Nous sommes heureux de voir les équipes professionnelles jouer un rôle de premier plan dans l’établissement de nouveaux protocoles rigoureux pour assurer la sécurité de leurs athlètes, tout en leur permettant de s’entraîneur de manière volontaire et personnalisée, a poursuivi, de son côté, Lisa MacLeod. Nous avons hâte de voir nos athlètes revenir au jeu dans un avenir pas trop lointain.»  

Plusieurs équipes concernées  

Concrètement, les équipes sportives de l’Ontario, à commencer par le Toronto FC, pourront tenir des entraînements en petit groupe et devront mettre en place des mesures de distanciation sociale.  

La province la plus peuplée du Canada compte deux formations de la Ligue nationale de hockey, trois équipes de la Ligue canadienne de football, une concession du baseball majeur, de la NBA et de la Major League Soccer (MLS) sur son territoire.  

Présentement, seulement le baseball majeur, la NBA et la MLS ont instauré des protocoles concernant le retour des entraînements. Rappelons que le sport professionnel a été mis sur la glace en mars dernier, et ce, en raison de la pandémie de coronavirus.