Crédit : AFP

NFL

Earl Thomas pourrait-il être libéré par les Ravens?

Publié | Mis à jour

Les Ravens de Baltimore chercheraient présentement à savoir si le demi de sûreté Earl Thomas a violé une clause dans son contrat dans l’histoire abracadabrante impliquant sa femme, son frère et une arme à feu.

C’est ce qu’avançait le quotidien «Baltimore Sun», vendredi.

Le 13 avril dernier, la femme du joueur de football, Nina Thomas, a placé un revolver chargé sur la tempe de son époux, et ce, après l’avoir trouvé nu au lit en compagnie de son frère et d’une autre femme.

Les Ravens se demandent maintenant si le comportement de leur joueur a mis sa sécurité en jeu, ce qui permettrait à l'équipe de mettre fin à son contrat.

Toujours selon le «Baltimore Sun», les entraîneurs de la formation de la NFL croyaient que Thomas s’éloignait de leur concept d’équipe la saison dernière et que le vétéran avait de la difficulté à comprendre et respecter les schémas défensifs des Ravens.

Si jamais l’équipe du Maryland prouve que Thomas est dans le tort et que son contrat est résilié, les Ravens n’auraient pas à lui verser les 10 millions $ garantis qu’il doit recevoir en 2020. En 2019, Thomas a paraphé une entente de quatre ans d’une valeur de 55 millions $, dont 20 millions $ lui ont été remis en bonis de signature.