Dossier Alexis Lafrenière

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LHJMQ

Alexis Lafrenière ne l'a pas volé!

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Perçu comme étant le meilleur espoir en vue du repêchage 2020 de la Ligue nationale de hockey, Alexis Lafrenière s’est vu remettre, sans grande surprise, un autre honneur de la part de la Ligue de hockey junior majeur du Québec: le trophée Michael Bossy.  

L’attaquant de l’Océanic de Rimouski a mis la main sur ce prix réservé au meilleur espoir professionnel du circuit Courteau. Les autres candidats en lice étaient Dawson Mercer et Hendrix Lapierre, tous deux des Saguenéens de Chicoutimi.     

C’est Bossy lui-même, de son domicile, qui a présenté le lauréat dans une courte vidéo diffusée par la LHJMQ, vendredi. 

L’ancien des Islanders de New York et du National de Laval a été élu sixième meilleur joueur de l’histoire du circuit québécois en 2019. Son total de 306 buts en saison régulière est d’ailleurs le plus haut total enregistré dans l’histoire du hockey junior canadien.  

Lafrenière est le premier membre de l’Océanic à recevoir cet honneur depuis Sidney Crosby, en 2005.  

Dans les dernières années, six des sept derniers récipiendaires du trophée Michael Bossy étaient des membres des Mooseheads de Halifax. En 2019, c’est le joueur de centre Raphaël Lavoie, choix de deuxième tour des Oilers d’Edmonton, qui avait été élu meilleur espoir.  

Plus tôt cette semaine, Lafrenière avait été nommé personnalité de l’année de la LHJMQ, mettant la main sur le trophée Paul-Dumont pour une deuxième année consécutive. 

En 2019-2020, le natif de Saint-Eustache a récolté 35 buts et 77 mentions d’aide pour 112 points en seulement 52 parties. Il a également montré un très bon différentiel de + 41. Au plus récent Championnat du monde de hockey junior, Lafrenière a aidé la formation canadienne à mettre la main sur la médaille d’or en récoltant 10 points en cinq matchs.