SPO-DOSSIER-PEE-WEE

Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

LHJMQ

Repêchage de la LHJMQ: sept espoirs prometteurs

Publié | Mis à jour

Maintenant que la loterie a déterminé que les Olympiques de Gatineau détenaient trois des quatre premières sélections, dont les deux premiers choix, en vue du prochain repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), il est intéressant de connaître un peu mieux les meilleurs espoirs.

Le nom du défenseur Tristan Luneau, originaire de Victoriaville, est sur toutes les lèvres, même si celui-ci a laissé entendre qu’il pourrait poursuivre sa carrière aux États-Unis. Le produit des Estacades de Trois-Rivières, dans la Ligue midget AAA, songerait à évoluer avec les Badgers de l’Université Wisconsin dans quelques années.

L’organisation de Gatineau tentera plutôt de le convaincre de poursuivre son développement avec les Olympiques. La récente arrivée de Louis Robitaille, anciennement des Tigres de Victoriaville, pourrait inciter le jeune homme à demeurer au Québec. Luneau n’est toutefois pas seul parmi les espoirs de qualité. Voici certains noms à surveiller:

- Tristan Luneau

Les Olympiques devraient logiquement sélectionner ce défenseur au premier rang, le mois prochain. On dit de Tristan Luneau qu’il excelle dans les deux sens de la patinoire. Au niveau des statistiques, il a inscrit 30 points en 37 matchs de saison régulière avec les Estacades de Trois-Rivières, au niveau midget AAA, cette saison.

- Samuel Savoie

Dans les provinces de l’Atlantique, le Néo-Brunswickois Samuel Savoie fait beaucoup jaser. Natif de Dieppe, il a évolué avec les Flyers de Moncton au cours de la récente campagne. À titre de recrue, Savoie a récolté 56 points, dont 18 buts, en 37 rencontres. Il est rapide et ne craint pas le jeu robuste. Si jamais les Olympiques devaient l’ignorer, les Sea Dogs de Saint John seront sans doute fiers de sélectionner ce produit local au troisième rang.

- Antonin Verreault

Parmi les attaquants québécois, le jeune Antonin Verreault s’impose malgré son petit gabarit. Combatif, il est également un joueur très intelligent sur la patinoire grâce à sa vision du jeu. Verreault a conclu la récente saison avec 48 points en 39 parties dans l’uniforme des Vikings de Saint-Eustache, dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

- Luke Woodworth

Ayant évolué dans la Ligue de hockey midget majeur de la Nouvelle-Écosse en 2019-2020, le joueur de centre Luke Woodworth a noirci régulièrement la feuille de pointage. En 34 rencontres avec les Mustangs de South Shore, il a engrangé 67 points. En voilà un qui sait comment repérer ses coéquipiers sur la patinoire pour leur servir d’excellentes passes.

- Vincent Fillion

La formation de la LHJMQ souhaitant mettre la main sur un bon gardien par le biais du repêchage, ce qui n’est toutefois pas une tendance forte, aurait tout intérêt à étudier la candidature de Vincent Fillion. Doté d’une excellente technique, il a montré un taux d’efficacité de ,928, cette saison, devant le filet des Estacades de Trois-Rivières.

- Justin Côté

Cet attaquant n’est pas non plus le plus gros, mais sa combativité en étonne plusieurs. Justin Côté est par ailleurs un marqueur naturel, lui qui a obtenu 24 buts en 31 rencontres avec les Grenadiers de Châteauguay, dans le midget AAA, cette saison. Il a ajouté 12 mentions d’aide à sa récolte.

- Maveric Lamoureux

Derrière Luneau, le Québécois Maveric Lamoureux fait partie des nombreux défenseurs québécois ayant un excellent potentiel. Le joueur des Élites de Jonquière se distingue par son physique imposant et sa mobilité sur la glace. En continuant de grandir, il pourrait facilement dépasser les 6 pi et 5 po. Chose certaine, il a le physique de l’emploi.

D’autres noms à retenir : Dylan Andrews (A), Leighton Carruthers (A), Michael Mastrodomenico (D) et Noah Warren (D).