FBN-SPO-SUPER-BOWL-LIV---SAN-FRANCISCO-49ERS-V-KANSAS-CITY-CHIEF

Crédit : AFP

NFL

Jimmy Garoppolo n'est pas à blâmer

Publié | Mis à jour

Le demi de coin des 49ers de San Francisco Richard Sherman ne croit pas que le quart-arrière Jimmy Garoppolo est à blâmer pour la défaite de son équipe lors du dernier Super Bowl. 

Plusieurs amateurs croient que le manque de productivité de l’attaque de la formation californienne au quatrième quart constitue la raison de leur défaite de 31 à 20 contre les Chiefs de Kansas City.  

«C’est des ragots de salon de coiffure. C’est simplement quelque chose qui anime les conversations. Je crois que c’est stupide, a indiqué Sherman au cours d’un entretien avec la station de radio KNBR, mercredi. Lorsque je les entends blâmer Jimmy, je me dis que Jimmy ne joue pas en défensive. Nous avions une avance de 10 points. Nous les arrêtons et nous remportons la rencontre.» 

En effet, les Niners détenaient une avance avant de disputer le dernier quart du match ultime de la saison 2019 de la NFL. Les Chiefs ont cependant inscrit 21 points lors de ce dernier quart et les 49ers n’ont pas été en mesure de répliquer. 

«Jimmy a fait ce qu’il avait à faire. Nous nous devions de finir ce match, a ajouté Sherman en parlant de l’unité défensive. 

Le vétéran de 32 ans a aussi pris une partie du blâme pour ce revers. En fin de match, il a été battu par le receveur de passes Sammy Watkins et celui-ci a réalisé un important jeu de 38 verges. 

«Je devais sceller l’issue de ce match, a exprimé Sherman. Je devais faire ce que je suis censé faire. Je suis un joueur étoile, je dois jouer comme une étoile pendant toute la partie.»