HKN-HKO-SPO-CAROLINA-HURRICANES-V-WASHINGTON-CAPITALS

Crédit : AFP

LNH

Des propos qui pourraient mettre fin à sa carrière

Publié | Mis à jour

L’attaquant des Capitals de Washington Brendan Leipsic s’est excusé, mercredi, après que des discussions privées sur Instagram au cours desquelles il insulte plusieurs personnes eurent été rendues publiques.   

Parmi les gens visés figurent ses anciens coéquipiers Tanner Pearson – et sa femme – et Jake Virtanen, tout comme ses coéquipiers actuels Nic Dowd et Garnet Hathaway. Il a également émis plusieurs commentaires misogynes à l’endroit de femmes enceintes qui ont publié des photos sur Instagram.        

«Hier, le compte Instagram d’un ami a été piraté et une personne a fait circuler des images d’une conversation privée dont je faisais partie, a dit Leipsic sur Twitter. Je reconnais complètement que mes commentaires étaient inappropriés et offensifs et je voudrais sincèrement m’excuser à tous pour mes actions. Je m’engage à apprendre de cette histoire pour devenir une meilleure personne.»   

  La copine du capitaine des Oilers d'Edmonton, Connor McDavid, est également passée dans le tordeur. 

Jack Rodewald, de l’organisation des Panthers de la Floride, était également parmi les membres de ce groupe.   

La Ligue nationale de hockey (LNH) et les Capitals ont également réagi pendant la journée.   

«Nous sommes au courant des commentaires inacceptables et offensifs de Brendan Leipsic dans une conversation privée, ont affirmé les Capitals dans une déclaration envoyée au quotidien Washington Post. Nous allons gérer la situation à l’interne.»   

«La LNH condamne fermement les remarques misogynes et répréhensibles de Leipsic et Rodewald dans un groupe privé, a quant à elle avancé la LNH dans un communiqué. Il n’y a pas de place dans notre ligue pour ce genre d’affirmation, d’attitude ou de comportement, peu importe le média. Nous allons aborder le sujet avec les joueurs et les équipes concernés.»   

Leipsic a par ailleurs supprimé son compte Instagram, mercredi.