Centre Bell

Crédit : Photo courtoisie, Vitor Munhoz

Canadiens de Montréal

Le Centre Bell transformé en une cuisine géante

Publié | Mis à jour

Il faudra encore patienter des mois avant d’ouvrir les tourniquets du Centre Bell pour y accueillir des milliers de partisans. Le Canadien de Montréal a toutefois profité de cette pause des activités en raison de la pandémie de la COVID-19 pour s’unir à une bonne cause.

Le CH a transformé la glace de son amphithéâtre, mardi, en une cuisine géante pour y préparer des milliers de repas qui seront remis à des familles dans le besoin grâce à la collaboration de la Tablée des chefs et de Moisson Montréal.

Afin de souligner l’événement, le Tricolore avait invité des photographes et des caméramans pour témoigner de l’action sur la glace, qu’on devrait plutôt qualifier de plancher.

«C’est 16 000 repas que nous préparons aujourd’hui [mardi], a expliqué Patrick Bigras, le vice-président au développement des affaires du Canadien. Nous avons promis de concocter 50 000 repas entre le 20 avril et le 20 mai et nous ferons encore 50 000 repas à partir du 20 mai. C’est donc 100 000 repas que nous désirons préparer au total.»

«Nous avons reçu des ingrédients la semaine dernière et nos chefs et sous-chefs organisent les repas. Aujourd’hui [mardi], nous préparons les repas, nous les plaçons dans des boîtes, nous les congelons ou nous envoyons ça à Moisson Montréal. C’est 16 000 repas qui partiront aujourd’hui.»

Capacité de production

Le Tricolore a utilisé l’énorme superficie du Centre Bell pour une cause noble.

«La Tablée des chefs est le chef d’orchestre, celui qui organise l’opération. Pour notre part, nous faisons des repas et nous les distribuons à Moisson Montréal, a précisé M. Bigras. Ensuite, Moisson Montréal les donnera à différents organismes.»

«Nous avons de très grandes cuisines pour produire de la nourriture. Pendant un match de hockey, il y a 21 000 personnes et plusieurs d’entre eux mangent au Centre Bell. Nous avons des capacités de production énormes. Ça ne servait pas dernièrement. Nous avons donc choisi de renouer nos liens avec la Tablée des chefs. Durant l’année, nous collaborons souvent avec cet organisme, nous lui remettons nos surplus de production après un match ou un événement. Quand ils ont vu qu’il y avait des besoins et que nous étions disponibles, ils nous ont demandé de les aider.»

8000 kilos de poulets

À une autre époque, le hot-dog moutarde représentait un classique au Forum de Montréal. Pour les repas préparés durant cette période de crise, le menu n’a rien de semblable.

«La semaine dernière, nous avions 8000 portions d’épaule de porc braisé. C’était servi avec des légumes rôtis et des pommes de terre, a précisé M. Bigras. Cette semaine, c’est 16 000 portions de poulets rôtis aux herbes avec légumes et pommes de terre. Nous avons reçu 8000 kilos de poulets jeudi dernier. C’est beaucoup de poulets, 8000 kilos. On parlait d’une très grosse livraison.»

Dans la foulée du panier bleu et du souhait du premier ministre François Legault d’encourager les produits locaux, le Canadien a utilisé seulement des produits du Québec pour ses repas.