AUTO-F1-RACING POINT

Crédit : AFP

F1

Un plafond qui réduira l’écart, selon Racing Point

Publié | Mis à jour

La Formule 1 devrait annoncer prochainement une réduction du plafond budgétaire à 145 millions $ pour 2021, et le directeur de Racing Point Otmar Szafnauer est convaincu que cette mesure permettra de niveler les performances entre les équipes. 

Les dirigeants et les équipes de F1 s’étaient déjà entendus pour mettre en place un plafond de 175 millions $, mais la crise provoquée par la pandémie de COVID-19 a ramené tout le monde à la table de négociation. 

• À lire aussi: Le week-end de l’horreur 

Quelques détails devaient encore être réglés lundi, mais le directeur sportif de la F1, Ross Brawn, a annoncé au réseau Sky Sports que la catégorie reine du sport automobile allait aller de l’avant avec un plafond de 145 millions $ au terme d’une réunion avec la Fédération internationale de l’automobile (FIA). 

Cette décision permettra non seulement de sauver quelques écuries indépendantes en difficultés financières, mais également de réduire l’écart entre les écuries de pointe Ferrari, Mercedes et Red Bull et les autres, parmi lesquelles figure l’écurie du Québécois Lance Stroll Racing Point. 

«Nous devons nous souvenir que ces plafonds budgétaires n'obligent pas à dépenser l'argent, a dit Szafnauer au site Motorsport. Vous n'êtes pas forcé [de dépenser], même si le plafond budgétaire est de [145 millions $]. Chez Force India, par exemple, et en prenant en compte toutes les exclusions, nous dépensions, disons, 110 millions $. Mais il y a beaucoup d'exclusions. Si vous les retirez toutes, je dirais que nous dépensions environ 70 millions $.» 

«Et ces 70 millions $ nous ont amenés à la quatrième place [du championnat des constructeurs] plusieurs fois. (...) Le plafond budgétaire est donc également un outil pour niveler la compétitivité et les performances. Nous devons être prudents de ne pas juste dire "un plafond budgétaire pour des raisons financières", car il aide aussi à réduire les écarts.»