FBN-SPO-NFL-COMMISSIONER-ROGER-GOODELL-SUPER-BOWL-PRESS-CONFEREN

Crédit : AFP

NFL

Des pertes de 100 millions $ par équipe?

Publié | Mis à jour

La NFL pourrait bien être tentée de retarder le début de son calendrier régulier afin d’éviter des pertes substantielles de plusieurs millions de dollars par équipe.

Selon le magazine «Sports Illustrated», deux équipes ont évoqué l’idée de repousser à novembre les premiers matchs de la campagne dans l’espoir de voir ceux-ci se dérouler devant des partisans. 

Certes, l’option d’une saison s’amorçant comme d’habitude en septembre apparaît plausible. Toutefois, si des mesures restrictives – notamment celle interdisant des rassemblements – sont encore en vigueur, il sera impossible de permettre au public d’assister aux parties, ce qui signifierait un immense manque à gagner pour la ligue et ses organisations.

«Deux clubs m’ont dit qu’elles estiment à 100 millions $ par équipe en moyenne les pertes de revenus locaux reliées à une saison disputée sans spectateurs dans les gradins, a rapporté le chroniqueur Albert Breer. Donc, si on demande aux responsables leur préférence entre un début de saison le 1er septembre sans partisans et une amorce en novembre avec les amateurs sur place, l’un des dirigeants d’une formation de l’Association nationale est clair : "je ne pense pas qu’il y ait lieu de poser la question". S’il y a possibilité de jouer une campagne complète devant les amateurs, je ne vois pas comment on pourrait aller dans une autre direction. L’impact économique est trop important.»

Cette semaine, le circuit Goodell doit en principe dévoiler son calendrier 2020. Celui-ci s’entamerait le 10 septembre, tandis que le Super Bowl est prévu le 7 février 2021 à Tampa.