LNH

Déconfinement: la LNH et les DG ne s'entendent pas

Publié | Mis à jour

La Ligue nationale et l’Association des joueurs se sont consultés, lundi, alors que se poursuivent les efforts pour trouver un terrain d’accord pour le déconfinement en vue de la reprise des activités.       

Comme le soulevait l’attaquant des Canadiens de Montréal Brendan Gallagher, la semaine dernière, toute proposition étudiée par les hautes instances devra être approuvée par l’AJLNH.       

Ci-dessus, Renaud Lavoie présente les derniers développements dans la LNH à «JiC».   

«On veut élaborer la phase 2 au cours des prochains jours et on devrait en savoir plus là-dessus cette semaine», a rapporté le journaliste de TVA Sports Renaud Lavoie, lundi, à «JiC».       

Également au cœur des discussions en ce début de semaine, le repêchage amateur de la LNH et l’identification d’une date.       

«On aimerait avoir une réponse le plus rapidement possible pour que ça ait lieu au début du moins de juin, soit dans un mois. Ce serait un repêchage virtuel.»       

Mais il y a un enjeu entre les camps concernés.       

«D’un côté, il y a les directeurs généraux, qui ne veulent rien savoir d’un repêchage avant la fin de la saison en cours. De l’autre côté tu as les dirigeants de la Ligue nationale, avec Gary Bettman en tête, qui disent qu’il faut faire ça le plus vite possible.       

«Ils veulent s’assurer de faire ça pour que les gens continuent de s’intéresser à la LNH.»       

Scindés en deux groupes       

Et pendant que les DG sont froids devant le plan du commissaire, la stratégie de Bettman pourrait jouer en sa faveur.       

«Il parle aux gouverneurs et ce ne sont pas les directeurs généraux, mais bien les propriétaires. Sont-ils plus faciles à amadouer? J’imagine. Mais au cours des 24 à 72 dernières heures, les DG ont mis de la pression sur les propriétaires pour essayer de contrer les plans de Gary Bettman.       

«On va savoir dans les 24 ou 48 heures s’ils ont eu le dessus.»

Renaud Lavoie ne croit pas que tel sera le dénouement dans ce conflit.

«Ça me surprendrait, a-t-il dit. Déjà, avec l’Association des joueurs, on travaille main dans la main pour qu’ait lieu le repêchage virtuel dans un mois.»

Bettman et ses hommes croient que l’encan amateur permettra de mousser l’intérêt des partisans par les médias, ce qui créerait un engouement pour que reprenne les activités.

Or, les directeurs généraux, eux, veulent conclure la saison et présenter les séries éliminatoires avant de parler du repêchage.