Crédit : Dominic Chan / Agence QMI

LHJMQ

LHJMQ : cinq gardiens qui pourraient être repêchés

Publié | Mis à jour

La Ligue de hockey junior majeur du Québec sera mise en valeur lors du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) alors que plusieurs de ses patineurs sont pressentis pour être choisis en première ronde. 

Mais qu'en est-il des gardiens?

Le circuit québécois a déjà été une pépinière d’hommes masqués.

Il s’agit toutefois d’une époque révolue. 

Lors du dernier encan de la LNH, seulement un gardien provenant de la LHJMQ, soit Colten Ellis, a entendu son nom être appelé par l’une des 31 formations du circuit Bettman.

Le bilan pourrait différent, mais pas tellement en 2020. Cinq portiers évoluant dans la LHJMQ se retrouvent néanmoins sur la liste de la Centrale de recrutement de la LNH.

Samuel Hlavaj – Phoenix de Sherbrooke

En 2019-2020, Samuel Hlavaj a été dominant devant la cage de la formation de l’Estrie. Ses brillantes performances ont grandement aidé le Phoenix à trôner au sommet du classement de la LHJMQ. Le Slovaque de 18 ans a maintenu un dossier de 33-3-2, une moyenne de buts alloués de 2,25 et un taux d’efficacité de ,915. Ignoré lors du dernier repêchage de la LNH, l’athlète de 6 pi 3 po est classé au troisième échelon des gardiens évoluant en Amérique du Nord.

Fabio Iacobo – Tigres de Victoriaville

Quatre rangs après Hlavaj sur la liste de la Centrale de recrutement, on retrouve Fabio Iacobo, des Tigres de Victoriaville. Le gardien originaire de Saint-Léonard occupe donc le septième échelon, ce qui signifie qu’il a fait un bond de cinq positions comparativement à la liste de la mi-saison. En 30 parties cette année, Iacobo a enregistré une moyenne de buts alloués de 2,84 et un taux d’efficacité de ,905.

William Grimard – Eagles du Cap-Breton

Malgré le fait qu’il évoluait avec l’une des bonnes formations du circuit Courteau, William Grimard a connu certaines difficultés en 2019-2020 avec les Eagles du Cap-Breton. En 28 apparitions, il a maintenu une moyenne de buts alloués de 3,64, ainsi qu’un taux d’efficacité de ,895. Il a tout de même terminé sa campagne avec une fiche gagnante de 14-12-1. Il se situe au 12e rang sur la liste de la Centrale.

Rémi Poirier – Olympiques de Gatineau

À sa deuxième saison junior, Rémi Poirier a vu beaucoup d’action chez les Olympiques de Gatineau, lui qui a disputé 45 parties. Il a également amélioré ses statistiques comparativement à l’année précédente. Le natif de Granby a conclu sa campagne avec un taux d’efficacité de ,900 et il a été déjoué par 3,49 rondelles en moyenne par match. Poirier pointe au 13e échelon des gardiens nords-américains, selon les experts.

Olivier Adam – Armada de Blainville-Boisbriand

Olivier Adam est le plus jeune athlète de ce palmarès, lui atteindra la majorité le 20 mai prochain. Le Québécois jouait les auxiliaires avec l’Armada en 2019-2020. Celui qui est au 16e échelon de la liste de la Centrale de recrutement a maintenu une moyenne de buts alloués de 3,39 et un taux d’efficacité de ,903 en 28 matchs.