GOLF-CHN-LPGA

Crédit : AFP

Golf

Bouleversements majeurs au golf féminin

Publié | Mis à jour

Le circuit de la LPGA a remanié son calendrier 2020 en raison de la crise du coronavirus, mercredi, déplaçant notamment à l’automne le Championnat KPMG, qui figure parmi les cinq tournois majeurs. 

Prévue du 25 au 28 juin, cette compétition se déroulera plutôt du 8 au 11 octobre sur le parcours de l’Aronimink Golf Club de Newtown Square, en Pennsylvanie. Deux autres des cinq majeurs de la saison, soit l’ANA Inspiration (du 10 au 13 septembre) et l’Omnium de golf féminin des États-Unis (du 10 au 13 décembre) avaient déjà été reportés.  

La LPGA vise maintenant un retour à l’action lors de l’Invitation Dow Great Lakes Bay, qui doit se tenir du 15 au 18 juillet, à Midland, au Michigan. Pour sa part, l’Omnium canadien demeure à l’horaire : il est prévu du 3 au 6 septembre à Vancouver. Le calendrier se terminera avec la présentation du Championnat CME Group Tour à Naples, en Floride, du 17 au 20 décembre. 

«Une chose qui est devenue claire dans ce contexte de pandémie, c’est qu’il n’y aura pas de signal certain quant à un retour au jeu sécuritaire, a admis le commissaire du circuit, Mike Whan, dans un communiqué. Pour être honnête, l’objectif n’était pas d’être les premiers à retourner au jeu. Nous avons préparé un horaire pour nous assurer de la sécurité de tous à partir de ce que nous savons sur les restrictions de voyage et la disponibilité des tests. Nos athlètes et nos commanditaires seront excités d’être impliqués dans ces événements.» 

Cependant, rien n’est gagné selon le dirigeant. Il faudra que la situation se stabilise et que la COVID-19 ne reprenne pas le dessus. 

«Même si juillet semble loin, nous savons que la reprise de nos activités qui se fera au Michigan, en Ohio et au New Jersey nécessitera auparavant une amélioration importante à l’intérieur de chacun de ces États», a déclaré Whan.