TENNIS-MEX-ATP-OPEN

Crédit : AFP

Tennis

Nadal est «très pessimiste» pour la suite

Publié | Mis à jour

L'Espagnol Rafael Nadal, N.2 mondial, s'est dit dimanche «très pessimiste» concernant les chances d'une reprise prochaine du tennis professionnel dans des conditions «normales» en raison de la pandémie de coronavirus.

«Je suis très pessimiste quant à la possibilité que le circuit puisse reprendre une activité normale», a reconnu le lauréat de 19 tournois du Grand Chelem, dont 12 Roland-Garros, lors d'une vidéoconférence organisée par la Fédération espagnole de tennis (RFET) avec l'équipe espagnole, gagnante de la Coupe Davis l'an dernier.

«Au tennis, vous devez voyager chaque semaine, séjourner à l'hôtel, aller dans différents pays... Même si les matchs sont joués sans public, l'organisation d'une compétition nécessite la participation de nombreuses personnes. Au niveau international, je vois un sérieux problème», a ajouté Nadal, qui avait déjà exprimé ses doutes mi-avril sur la tenue d'un grand tournoi à «proche ou moyen terme».

Le tennis mondial est à l'arrêt depuis le début mars et jusqu'à la mi-juillet au moins, après notamment le report de Roland-Garros à l'automne et l'annulation historique de Wimbledon.

Nadal s'est associé à ses grands rivaux Novak Djokovic et Roger Federer pour défendre la création d'un fond d'aide aux joueurs mis en difficulté par la paralysie du tennis mondial.

Mais pour l'Espagnol, la priorité reste la lutte contre la pandémie.

La COVID-19 a fait plus de 23 000 morts en Espagne, le pays le plus touché derrière les États-Unis et l'Italie, mais qui commence à alléger un des confinements les plus stricts au monde.

Les Espagnols seront ainsi de nouveau autorisés à se promener ou à faire du sport individuellement à partir de samedi prochain si la contagion continue à ralentir, a annoncé samedi soir le premier ministre Pedro Sanchez.